L’ancienne scierie de Rivière-Pentecôte à l’abandon

Par Vincent Rioux-Berrouard 8:30 AM - 04 août 2022
Temps de lecture :

L’ancienne scierie présente sur le site historique de Rivière-Pentecôte est de moins en moins visible en raison de la végétation.

Si vous êtes passé dernièrement au site historique de Rivière-Pentecôte, vous avez sûrement constaté que le bâtiment de l’ancienne scierie est difficilement visible avec la végétation de plus en plus présente.

La Ville de Port-Cartier est bien consciente de cette problématique. On confirme que des travaux pour retirer la végétation devaient avoir lieu au début de l’été. Malheureusement, ceux-ci n’ont pas pu se dérouler en raison de l’importance de la tâche à accomplir.

Le site historique de Rivière-Pentecôte avait été aménagé à la fin des années 1990 et des panneaux d’interprétation avaient été installés à cet endroit. Ceux-ci ont été retirés en raison de vandalisme et de vol.

La situation est assez particulière pour la Ville étant donné que dans le guide touristique et sur le site Web de la municipalité, le site historique de Pentecôte est mis de l’avant comme attrait touristique.

Questionné à savoir quel était l’avenir de ce site, le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, affirme qu’il n’est pas question de le laisser à l’abandon.

« Pour moi, c’est primordial qu’il va falloir entretenir ce site et en faire un lieu touristique où les gens vont vouloir s’arrêter », dit le maire qui confirme aussi avoir abordé le sujet au conseil.

Il ajoute que dans le futur, il sera important d’assurer un entretien des infrastructures à la Ville de Port-Cartier.

« Cela représente un exemple où une installation n’a pas été entretenue et on a laissé la végétation prendre le dessus. Quand on parle de changement de culture dans l’organisation municipale, et bien il faut assurer un suivi dans ce qu’on construit et ce qu’on fait », explique-t-il.

Lieu historique

Le site historique de Rivière-Pentecôte fut un lieu important dans le développement de l’industrie forestière de la région.

Une première scierie a été construite par les frères Gagnon à la fin du 19e siècle. Rivière-Pentecôte devient alors l’un des premiers centres industriels de la Côte-Nord.

Les activités forestières à Rivière-Pentecôte prendront fin avec le départ de la Canadian International Paper en 1975.

Partager cet article