Agression à l’arme blanche en avril : l’individu pourra être reconnu criminellement responsable

Par Sylvain Turcotte 11:13 AM - 03 août 2022
Temps de lecture :

Le jeune contrevenant de l’agression à l’arme blanche survenue à la fin avril à Sept-Îles pourra être tenu criminellement responsable. C’est ce qui ressort de son évaluation de près d’un mois à l’Institut Pinel.

Dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 avril dernier, à 4 h du matin, une femme dans la cinquantaine a été agressée à l’arme blanche à son domicile de la rue Évangéline à Sept-Îles.

Les chefs d’accusation qui pèsent contre l’adolescent sont tentative de meurtre, introduction par effraction pour vol qualifié, voie de fait par étranglement, voie de fait armé, voie de fait causant les lésions corporelles, menace de mort ou de lésions corporelles et port d’arme dans un dessein dangereux.

Il retournera devant le tribunal le 18 août pour enquête sur remise en liberté en matière jeunesse. La Couronne a l’intention de présenter des vidéos et des documents lors de cette étape.

S’il est reconnu coupable, la procureure Ariane Gasse-Lapierre songe demander une peine adulte. « On se posera la question », a-t-elle dit. 

Partager cet article