Antoine Briand a été au bout de son sport

Par Sylvain Turcotte 12:00 PM - 09 avril 2022
Temps de lecture :

Antoine Briand en action lors de sa tout dernière course en carrière au niveau des compétitions de ski de fond, l’épreuve de sprint par équipe des Championnats nationaux du 25 mars dernier. Photo Doug Stephen

Le natif de Sept-Îles Antoine Briand aurait souhaité une meilleure conclusion pour la fin de sa carrière de compétitions en ski de fond, mais ce fut tout autre. Le fondeur n’a pas eu les résultats espérés aux Championnats nationaux qui avaient lieu à Whistler du 20 au 27 mars. Il se montre philosophe dans les circonstances.

« Ça n’aura pas été la dernière saison que j’espérais, c’est souvent comme ça le sport, c’est rare de s’arrêter à son top. J’aurai eu mon lot de moments difficiles dans ma carrière, mais ils m’auront permis d’apprécier au max les victoires et les bonnes journées. Au final, c’est de ceux-là que je vais me rappeler à tout jamais et, surtout, de toutes les magnifiques personnes que j’ai eu la chance de rencontrer à travers cette aventure », a mentionné Antoine.

Lors des Championnats nationaux 2022, Briand a terminé 37e du sprint (22e Canadien), un résultat catastrophique. « J’ai perdu du temps sur un incident bizarre avec le gars qui partait en avant de moi qui a brisé un bâton, c’était juste une vraiment mauvaise journée. » Au sprint par équipe avec son partenaire et ami Philippe Boucher, c’est une sixième place.

« Ce n’est vraiment pas les résultats que j’espérais, mais c’est compliqué avec le très peu de compétitions que j’ai eues cette année et depuis 2020 en général. J’ai eu quelques bonnes performances cette année […], mon corps ne réagit plus aussi bien à l’entraînement et je traîne beaucoup de bobos depuis quelques années qui usent à la longue », a-t-il dit au sujet de sa dernière compétition, disant n’avoir aucun regret, ayant été au bout de son sport.

Ses fiertés

Ce qu’il compte retenir de sa carrière de compétitions en ski de fond, qui a débuté à l’âge de 5 ans (il a 26 ans), au-delà du dépassement de soi, c’est son titre de champion canadien en 2019 et ses départs en Coupe du monde.

« C’est quelque chose que je n’aurais pas pensé accomplir quand j’étais tout petit, alors je réalise de plus en plus que j’ai de quoi être fier de mon parcours. »

La suite

Antoine Briand termine son baccalauréat en administration – concentration finances dans les prochaines semaines. Il a déjà un emploi pour une entreprise septilienne, Métal 7, mais il sera basé à Québec. Il entrera en fonction au début mai.

« Je suis super content de redonner à une entreprise de Sept-Îles qui m’appuie depuis plus de dix ans. J’en profite pour les remercier du fond du cœur, tout comme le bureau de Mallette de Sept-Îles. »

« J’ai maintenant un paquet de beaux défis qui m’attendent et l’envie de faire autre chose que skier pour quelque temps, mais je ne serai jamais trop loin de la piste! »

Partager cet article