Le centre de tri de Port-Cartier obtient la meilleure caractérisation au Québec

Par Maxim Villeneuve 6:00 AM - 01 octobre 2021
Temps de lecture :

Le centre de tri Le Phare de Port-Cartier a reçu la meilleure caractérisation de la province. C’est avec fierté que la direction souligne le travail remarquable de ses employés.

Éco Entreprises Québec et Recyc-Québec ont établi une caractérisation des matières de chaque centre de tri. Le Phare s’est classé à 87 % pour le carton ondulé et 98,2% pour le PCMC (multicouches) pour les matières considérées acceptables.

« Je suis très fière du résultat », déclare la directrice du centre de tri, Asmaa Essalhi. « Que le Phare ait le produit de la meilleure qualité au Québec, ça, c’est très important. »

Les moyennes supérieures de ces matériaux sont 85,9% pour le carton ondulé et 94,2 % pour le PCMC (multicouches). Selon Mme Essalhi, ces résultats remarquables sont le reflet du bon travail des employés.

« Ça veut dire que derrière ce travail c’est une personne exceptionnelle, c’est une personne qui est performante et c’est une personne qui est persévérante, qui a su produire dans la société, qui a contribué aussi pour préserver l’environnement », exprime-t-elle.

Cette dernière rappelle que les employés du centre de tri ont des limitations, mais cela ne les empêche pas de faire du travail supérieur.

« Ça vient aussi valider plus que la mission sociale », explique Mme Essalhi. « Derrière ce travail, ce sont des personnes qui vivent avec des limitations. »

La directrice croit aussi que cette caractérisation notable valide la place du Phare en tant que centre de tri manuel.

Des portes s’ouvrent

La qualité des matières sortantes permet d’obtenir de bons revenus et d’en produire de plus grands volumes.

« Ça nous ouvre la porte d’avoir un meilleur prix », dévoile Mme Essalhi. « Plus le volume est gros, plus c’est rentable. »

Le Phare effectuera des travaux de modernisation pour faciliter le tri des matières.

« L’objectif de ce projet de modernisation pour le Phare c’est premièrement pour alléger la tâche des travailleurs », explique la directrice. « Quand parfois au lieu de fonctionner avec 25 trieurs tu fonctionnes avec 11, le trieur il va forcer deux fois plus, et ça, je ne le veux pas. On est une entreprise adaptée, alors on s’adapte à la réalité des employés, donc on veut leur offrir un confort, alléger leur tâche. »

D’autres données remarquables

Le carton ondulé classé toléré a une moyenne inférieure de 12,8 % au Québec. Le Phare a été caractérisé à 12,4 % de matières tolérées. Le PCMC toléré au Québec a une moyenne de 0,1 %. Le Phare se classe à 0 % de PCMC toléré.

Pour les matières prohibées, le carton ondulé a une moyenne de 3,7%. Le Phare a une production de 0,6 % cartons ondulés prohibés. Le PCMC prohibé au Québec a une moyenne de 7,0 % et la moyenne du Phare pour ce type de ballots prohibés est de 1,7 %.

Ces résultats de caractérisation proviennent de la période de septembre 2019 à décembre 2020.

Partager cet article