Des travaux à l’automne pour protéger la route 138 et le capelan à Port-Cartier

Par Vincent Rioux-Berrouard 11:05 AM - 29 juin 2021
Temps de lecture :

Le Comité Zip Côte-Nord du Golfe a présenté les plans d’interventions pour la protection de la plage, dans le secteur Grand-Ruisseau, à Pointe-aux-Anglais

À cet endroit, la route 138 est menacée par l’érosion côtière.

Le projet qui est mené par le Comité Zip Côte-Nord du Golfe vise deux buts. La protection de la route 138 et de l’habitat du capelan.

Sur le site des travaux, il y a trois ruisseaux problématiques. Ceux-ci dévient souvent de leur parcours et attaque le talus ce qui est problématique.

Pour arrêter cela, le Comité Zip compte utiliser plusieurs stratégies de protection.

Pour deux des trois ruisseaux, un encailloutement sera pratiqué

« L’avantage de l’encailloutement est qu’il s’agit d’une solution permanente qui empêchera le cours d’eau de venir creuser le lit de la rivière », affirme Cynthia Thibault, chargée de projets pour le Comité ZIP Côte-Nord du Golfe.

Elle ajoute que cette stratégie viendra donner un parcours permanent au ruisseau. Ils ne pourront plus alors dévier de leur chemin et aller creuser certains endroits à risques sur la plage.

Il y aura aussi des aménagements compensatoires qui seront effectués. Il y aura notamment l’installation d’épis en bois et en roche pour permettre de capter le sable. Cela permettra d’augmenter le niveau de sable dans le haut de la plage. Le tout contribuera à la protection des végétaux qui pourront croître et proliférer.

Photo courtoisie

Une fois les travaux principaux effectués à l’automne 2021, il y en aura aussi d’autres au printemps 2022. Si les travaux de l’automne ont l’effet escompté, il y aura alors la pose d’élymes des sables et de capteurs de sable.

Une signalisation devrait être installée sur la plage pour indiquer les sites des travaux une fois ceux-ci complétés.

Le Comité ZIP assurera un suivi de trois ans sur le site situé dans le secteur Grand-Ruisseau.

Sarah-Émilie Hébert-Marcoux, directrice générale du Comité ZIP Côte-Nord du Golfe, explique qu’à long terme les différentes constructions seront bénéfiques pour la communauté.

« On sait qu’il est possible qu’un jour, la route 138 soit déplacée plus haut à cet endroit. Cela veut donc dire que la Ville de Port-Cartier devrait récupérer la route actuelle. Ainsi, les structures de protection de la plage qu’on installerait seraient beaucoup plus faciles à entretenir, donc à coût moins élevé, qu’un enrochement par exemple. »

Le Comité ZIP a lancé les appels d’offres pour le projet et est en attente de certification du ministère de l’Environnement. Le chantier devrait avoir lieu en septembre et octobre 2021.

Une quatrième consultation publique serait organisée pour informer les résidents du secteur du déroulement du chantier.

Le projet qui est mené par le Comité ZIP est rendu possible par l’aide financière du Fonds pour la restauration côtière de Pêches et Océans Canada et du Fonds pour la préservation de l’habitat du capelan de la fondation de la faune, dont le MTQ est un donateur.

Partager cet article