Le Drakkar demeure invaincu en 2020

Par Sandro Célant 7:47 PM - 04 janvier 2020
Temps de lecture :

Inspiré en attaque par le vétéran Gabriel Proulx (27), le Drakkar est parvenu à se faufiler avec un gain de 4-3, samedi, sur les Tigres de Victoriaville. Photo Mario Dechamplain

Le Drakkar a conservé son dossier intact en 2020, samedi après-midi, quand il a difficilement pris la mesure des Tigres de Victoriaville par la marque de 4-3 devant 1 624 amateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Victorieux par le même pointage, la veille, face à l’Océanic de Rimouski, les vikings du navire n’ont pas disputé leur meilleur match, mais sont tout de même parvenus à se sauver avec les deux points au classement.

Après un départ en force, les locaux a connu une baisse de régime, qui a permis aux visiteurs de revenir en force. Heureusement pour eux, le gardien de but Lucas Fitzpatrick, brillant, a limité les dommages et la remontée.

Le Biélorusse Valentin Demchenko a vite donné l’avance aux siens avant de voir le vétéran Gabriel Proulx (première étoile du match) porter le score à 2-0 avec un tir précis dans la partie supérieure.

Riposte

Les patineurs des Bois-Francs ont réduit l’écart à 2-1 et niveler la marque à deux partout avant la fin de la première période, mais leur deuxième but a été refusé puisqu’il y avait eu un hors-jeu sur la séquence.

En avance 3-2 après 40 minutes, l’attaquant Julien Létourneau a redonné une avance de deux filets aux siens au milieu du troisième tiers. Egor Serdyuk a toutefois ajouté du piquant, moins de six minutes plus tard, en réduisant l’écart à 4-3.

Les Tigres ont bourdonné en fin de partie, mais le grand numéro 1 (29 arrêts) et ses coéquipiers sont parvenus à tenir le coup. « Même si le match était assez laid, les joueurs ont gardé leur calme jusqu’à la fin et personne n’a paniqué sur le banc », a imagé l’entraîneur-chef Jon Goyens.

Unités spéciales

Les unités spéciales ont encore fait une différence pour le Drakkar, qui a résisté malgré deux hommes en moins, dont une punition majeure de cinq minutes au cours de la deuxième période.

« Depuis le jour un de la saison, notre désavantage numérique fait tout un travail et les joueurs impliqués sont fiers et n’hésitent pas à se sacrifier tout en limitant les chances de marquer. Nous l’avons encore vu aujourd’hui », a ajouté avec satisfaction le pilote du navire.

Interrogé sur la prestation du nouvel attaquant de 16 ans, Julien Hébert, Goyens a émis de bons commentaires. « Nous avons beaucoup aimé ce que l’on a vu. Pour connaître ses habiletés, il faut le faire jouer avec le même style de joueurs. Nous allons évaluer le tout tout comme sa famille avant de prendre une décision dans son cas. »

En vitesse

Frustré à quelques reprises par le gardien Nikolas Hurtubise (excellent malgré la défaite), Nathan Légaré a complété la marque pour le Drakkar avec son 19e filet de la campagne…Vincent Sévigny et Mikhail Abramov ont réussi les autres filets dans le clan perdant…Avant la rencontre, la direction du club a rendu hommage à Gabriel Proulx (joueur-étudiant) et Christopher Merisier-Ortiz (joueur le plus utile) pour le mois de décembre…Le Drakkar prendra la direction des Maritimes au cours des prochains jours.

 

Partager cet article