La grève se poursuit chez Tshiuetin

Par Nicolas Dupont 3:01 PM - 02 octobre 2019
Temps de lecture :

Depuis vendredi passé, les employés de Transport ferroviaire Tshiuetin sont sur la ligne de piquetage. Les représentants syndicaux n’entrevoient pas de reprise des négociations immédiate.

La grève générale illimitée a été déclenchée jeudi passé à minuit après une ultime séance de conciliation. Le vendredi matin, les quelque 70 employés de l’entreprise faisaient du piquetage.

« On est prêt à travailler. On a été de bonne foi durant les négociations. On était même prêt à faire des sacrifices. Mais les offres patronales n’étaient pas sérieuses », affirme le président du syndicat de Tshiuetin SEC, Dave Simon.

Selon le conseiller de la CSN Réjean Bradley, le contrat de travail est échu depuis mars 2018. Un processus de conciliation avait été entamé, mais n’a rien donné. C’est au niveau des conditions salariales que les négociations ont échoué.

« Ce que l’employeur proposait c’est une forme d’augmentation qui devait être compensée par des coupures dans les horaires et dans les différentes allocations données. Donc, on se payait nous-même nos augmentations », explique M. Bradley.

Il ajoute que les négociations ne pourront reprendre avant le 9 octobre car, selon ses informations, le directeur général de l’entreprise serait parti en vacances jusqu’à cette date.

Services essentiels

Transport ferroviaire Tshiuetin maintiendra un minimum de services pendant la durée de la grève. Un transport de passagers par semaine sera maintenu. Du côté du transport de marchandises, le seul transport est maintenu, mais sera limité à la nourriture, l’essence les pièces et outils nécessaires à l’entretien de la voie ferrée.

Partager cet article