Critiques de Ghislain Lévesque: Réjean Porlier regrette que l’ex-maire «joue les belles-mères»

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 25 octobre 2017
Temps de lecture :
chômage

«C’est aberrant, c’est mal comprendre notre réalité économique de penser que ces nouvelles règles n’allaient pas avoir d’impact ici. Une partie importante de notre économie repose sur le travail saisonnier», explique le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier.

Le maire sortant de Sept-Îles, Réjean Porlier, dit ne pas être étonné de l’appui de l’ex-maire Ghislain Lévesque à son adversaire Russel Tremblay. «Je trouve que Ghislain Lévesque joue les belles-mères. Est-ce que c’est parce qu’ils manquent d’idées à ce point-là chez l’adversaire?»

Réjean Porlier croit que la population est «tannée des vieux discours» et regrette que celui qui a été maire de 1997 à 2009 ait utilisé de la «démagogie» et des «images loufoques» pour critiquer son dernier mandat. «J’ai juste un juge, c’est la population. La population est intelligente», a expliqué le maire sortant.

«Il y a du monde derrière Russel Tremblay qui réfléchissent à la campagne depuis quatre ans. Ils ont fini par trouver un candidat, ils le cherchaient depuis longtemps. Là, ils tirent les ficelles et la sortie de M. Lévesque fait partie de ça. Je ne suis pas du tout surpris, mais je trouve ça décevant», a affirmé Réjean Porlier. Le maire sortant croit que Ghislain Lévesque aurait dû présenter sa candidature s’il est «nostalgique» de la politique.

Partager cet article