Le CAB de Sept-Îles quitte sa fédération nationale

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 26 septembre 2017
Temps de lecture :
CAB

Les anciens bureaux du Centre d’action bénévole.

Le Centre d’action bénévole (CAB) de Sept-Îles n’a pas renouvelé son adhésion à la Fédération des centres d’action bénévole du Québec, plaidant un «manque de soutien». Rappelons que le CISSS de la Côte-Nord avait révoqué «de façon définitive» le financement de l’organisme en novembre 2016 en raison de «lacunes majeures de gouvernance».

Selon le directeur général du CAB de Sept-Îles, Maurice Gagné, l’organisme a pris la décision de ne pas renouveler son accréditation à la Fédération des centres d’actions bénévole du Québec. «On n’a pas renouvelé notre membership. Il y a une cotisation de 575$ à payer annuellement, mais on trouvait qu’on n’avait pas eu beaucoup d’appui de la part de la fédération», a expliqué M. Gagné.

Le CISSS de la Côte-Nord avait pris la décision de révoquer définitivement le financement du CAB de Sept-Îles après qu’un rapport indépendant ait relevé «des lacunes majeures concernant les contrôles financiers internes, la gouvernance et la gestion des ressources humaines».

Selon Maurice Gagné, l’organisme communautaire pourra continuer d’offrir les mêmes services en gardant le même nom. «On peut continuer d’opérer sur cette entité juridique», a-t-il expliqué. Le directeur général a mentionné que le rôle de la fédération était de donner un poids politique aux centres d’action bénévole de la province. «Ça nous tenait au courant des dernières négociations avec divers paliers de gouvernement.»

Pour l’heure, il n’a pas été possible d’obtenir de réactions de la part de la Fédération des centres d’action bénévole du Québec.

Partager cet article