Le BST enquête à Port-Cartier

Par Frédérick Jolicoeur Tétreault 12:00 AM - 22 septembre 2017
Temps de lecture :

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a envoyé deux enquêteurs à Port-Cartier concernant une panne mécanique et un incendie dans la salle des machines qui seraient survenus à bord du remorqueur Brochu le 15 septembre 2017 vers 4h35.

L’incident a eu lieu dans le cadre des activités d’ArcelorMittal. Arrivés à Port-Cartier le 20 septembre, les enquêteurs du BST ont commencé par interroger tous les employés impliqués de près ou de loin avec l’incident.

«Aujourd’hui (jeudi), nous avons procédé à une opération de collecte des données et pris la déclaration des témoins. Plusieurs entrevues ont été réalisées durant la journée», explique l’enquêteuse principale régionale maritime du BST, Mélissa Saint-Jean. Vendredi, les enquêteurs prévoyaient se rendre sur les lieux de l’incident.

«Principalement, ce que l’on veut, c’est connaître la cause et les facteurs contributifs. Pour l’instant, on ne peut pas s’avancer sur les causes de la défaillance mécanique».

Rapport à venir

Une fois l’enquête sur le terrain terminée, le BST se penchera à savoir si une enquête publique est nécessaire ou non. Cette décision devrait être rendue au cours des prochains mois.

Partager cet article