La mère d’une victime lit une lettre à Sébastien Bordage

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 27 octobre 2016
Temps de lecture :

Palais de justice de Sept-Îles

La mère d’une des présumées victimes de Sébastien Bordage a lu une lettre à l’accusé cet avant-midi au palais de justice de Sept-Îles. La Couronne et la défense procèdent aujourd’hui aux représentations sur sentence dans ce dossier d’agression sexuelle sur des mineurs de moins de 16 ans en 2014 et d’introduction par effraction.

La mère d’une des victimes a tenu à lire une lettre directement à Sébastien Bordage. «Sébastien Bordage vient de voler une partie de mon enfance, une partie de mon innocence», a lu la mère en se mettant dans la peau de sa fille.

Celle-ci a témoigné avoir pendant plusieurs mois laissé ses enfants dans la voiture avant d’entrer dans la maison pour s’assurer que personne ne s’y trouvait. «On a dû déménager de la maison de nos rêves parce que ton fantôme y était toujours», a mentionné la mère à l’accusé. «Deux ans plus tard, plusieurs séquelles sont restées (dans la famille), mais nous sommes restés forts», a-t-elle continué, en pleur.

Sébastien Bordage avait été arrêté en juin 2015 par la Sûreté du Québec relativement à deux agressions sexuelles qui ont eu lieu en avril et en août 2014 à Sept-Îles. L’accusé est entré par effraction dans les deux résidences, la nuit, pour commettre ses crimes et repartir avec les sous-vêtements de ses victimes. Il est demeuré incarcéré en attendant de connaître sa sentence.

Partager cet article