Institut de karaté Shotokan : Le rêve olympique devient possible à Sept-Îles

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 16 août 2016
Temps de lecture :

Un premier entraînement pour l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles, le nouveau club lancé par Marco Coulombe et Alain Méthot. Les inscriptions pour les trois volets de l’Institut se prendront dès le 25 août.

Un nouveau club de karaté voit le jour à Sept-Îles. Marco Coulombe et Alain Méthot mettent sur pied l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles. La nouvelle entité joint les rangs de Karaté Québec et de la World Karate Federation (WKF), qui s’est vue ouvrir les portes des Olympiques de 2020 lors d’une annonce le 2 août.

L’Institut de karaté Shotokan s’affiche comme le premier club de son sport à Sept-Îles à titre d’organisme à but non lucratif. Elle figure aussi parmi les organismes sportifs membres et partenaires de la Ville de Sept-Îles.

Marco Coulombe, figure bien connue, et son acolyte Alain Méthot comptent d’autres membres fondateurs avec eux, sans compter ceux et celles, qui, par le bouche à oreille, ont démontré un intérêt à s’inscrire.

Marco Coulombe (5e dan) et Alain Méthot (3e dan), aux extrémités, les deux fondateurs de l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles, avec leurs comparses de la première heure, Bernard Vaillancourt (3e dan), Marc Bérubé (1er dan), Julie Roy (1er dan), Éric Tremblay (4e dan), Janie Chevarie (2e dan), Dany Vaillancourt (1er dan) et Jenny Cummings (marron).

Marco Coulombe (5e dan) et Alain Méthot (3e dan), aux extrémités, les deux fondateurs de l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles, avec leurs comparses de la première heure, Bernard Vaillancourt (3e dan), Marc Bérubé (1er dan), Julie Roy (1er dan), Éric Tremblay (4e dan), Janie Chevarie (2e dan), Dany Vaillancourt (1er dan) et Jenny Cummings (marron).

Le groupe veut offrir le karaté en trois volets totalement distincts. Celui initiation au karaté, offert aux jeunes enfants, se donnera dans les écoles Bois-Joli et Gamache, de 17h30 à 18h30, les mardis et jeudis. Les cours se dérouleront sous forme de jeux pour développer la motricité.

Le volet karaté traditionnel (ISKF) sera pour Monsieur et Madame Tout le monde, dans le but d’apprendre les bienfaits du karaté, mais aussi pour la discipline personnelle.

L’aspect sportif et compétition ciblera un autre groupe. Davantage de tournois et championnats s’offriront aux karatékas, autant au Québec, au Canada qu’ailleurs. Avec l’affiliation à Karaté Québec et à la WKF, les Jeux du Québec et les Olympiques seront à la portée des athlètes. «On veut aller chercher la clientèle 14-25 ans, la garder active dans le karaté», a mentionné M. Coulombe.

Les cours des volets traditionnel et sportif/compétition auront lieu du lundi au vendredi en soirée au gymnase du Centre socio-récréatif. Des cours parents/enfants (8 ans et plus) seront à l’horaire les mardi et vendredi.

Les inscriptions pour les cours de l’Institut de karaté Shotokan de Sept-Îles se prendront dès le 25 août. Pour information et inscription : 418 962-8138 (Marco Coulombe) ou 418 968-0984 (Alain Méthot). Les cours débuteront en septembre. Vous pouvez aussi consulter le https://www.facebook.com/Institutkarateshotokanseptiles pour plus d’informations.

Projets

Même s’ils débutent à peine, les instigateurs ont déjà des ambitions. Ils souhaitent dans un futur pouvoir aider financièrement les karatékas en compétition, mais aussi se doter d’une surface de tatami. Le Dojo WKF de Havre-Saint-Pierre et son instructeur Sam Doyle ont déjà démontré un intérêt à la tenue d’activités avec la nouvelle entité septilienne.

Partager cet article