Une première édition du Demi-Marathon Eau Grand Air fructueuse à tous les niveaux

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 12 juillet 2016
Temps de lecture :

Un podium septilien au 10 km chez les femmes avec Anne Ross (1ère), Geneviève Couture (2e) et Joannie Gaudreault (3e).

Le tout premier Demi-Marathon Eau Grand Air a connu un succès grandiose, samedi passé, dans les rues de Baie-Comeau.

Par Sandro Celant

L’événement sportif instauré dans le cadre de la 3e édition du Festival n’aurait pu choisir un meilleur scénario pour souligner cette première mémorable marquée par la présence de 700 coureurs de tous les âges.

Des adeptes de la course à pied de la région et de l’extérieur (17 % de la clientèle) ont relevé ce défi amical et populaire sous un soleil radieux, qui a rendu encore plus chaleureuse l’ambiance festive signalée au parc des Pionniers.

Et dire que l’objectif initial était fixé à 400 participants. «Au début, on en souhaitait 400. On rêvait à 500 et nous en avons eu 700. Difficile d’en demander plus», a résumé Philippe Dumont, un des membres du comité organisateur.

Épreuves

Que ce soit pour les courses d’un, 5, 10 et 21,1 kilomètres, les coureurs inscrits ont pu vivre des moments spéciaux entourés de parents et amis, sans oublier les citoyens de la ville qui n’ont pas ménagé les encouragements tout le long des parcours.

C’est un visiteur de Baie-St-Paul, Marc-Antoine Guay (1:23:57), qui a été le meilleur au demi-marathon en devançant les Baie-Comois François Garneau (1:24:34) et Stephan Michaud (1:26:51).

Quatrième au cumulatif (185 athlètes en lice aux 21,1 km), Élise Lechasseur (1:27:49) a dominé les dames devant Danielle Pedneault (1:33:03) et Mylène Tremblay (1:45:04).

Jean-François Lapierre (35:23) d’Amqui a terminé en tête des 10 km devant Simon Palin (36:00) et le Forestvillois Styve Gagnon (38:46). Chez les femmes, les Septiliennes Anne Ross (47:35), Geneviève Couture (49:35) et Joanie Gaudreault (50:55) ont réalisé le triplé.

Jérôme Dubé (20:06) a remporté la course des 5 km avec 25 secondes d’avance sur Gaétan Simard suivi de Jean-Philippe Lebrun-Labillois (20:48). Annie Théberge (20:57) a fini 4e au cumulatif et première du côté féminin devant Caroline Blouin (24:23) et Medgi St-Pierre (24:30).

Liam Simard a gagné l’épreuve d’un kilomètre devant Philippe Leblanc et Léo-Michel Poirier-Pigeon. Alex-Ann Lapointe a été la fille la plus rapide devant Ève et Léa Cimon.

Quelques-uns des coureurs de Sept-Îles, membres du Club les Jambes en Nord. De gauche à droite : Maxime Chagnon, Geneviève Couture, Alain Plante, François Hardy, Anne Ross, Vincent Carbonnelle et Marion Pigeon-Poirier.

Quelques-uns des coureurs de Sept-Îles, membres du Club les Jambes en Nord. De gauche à droite : Maxime Chagnon, Geneviève Couture, Alain Plante, François Hardy, Anne Ross, Vincent Carbonnelle et Marion Pigeon-Poirier.

2017

Engagé comme coordonnateur de l’événement, François Paquet (SPACT) a également parlé d’un bilan révélateur. «Comme première édition, cela a vraiment été mémorable. Tout s’est bien déroulé et les échos positifs viennent de toutes parts», a commenté fièrement le responsable.

Entouré d’une bonne équipe de bénévoles, le dirigeant a savouré chaque instant. «De voir tous ces coureurs entourés de leur famille, cela a vraiment été spécial et c’est venu me chercher».

Interrogé à la suite de cette grande réussite, François Paquet n’a pas tardé à se prononcer sur l’avenir. «J’avoue qu’au départ, il s’agissait surtout d’un test. Maintenant, c’est sûr que nous allons revenir à la charge en 2017».

 

Partager cet article