«Ce n’est pas la dernière fois qu’ils me voyaient là» – Joanie Whittom

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 10 juin 2015
Temps de lecture :

Son objectif de départ n’aura pas été atteint, laissant place à une certaine déception, mais avec le recul, Joanie Whittom ressort grandi de sa participation au camp de l’équipe nationale féminin en vue des Universiades 2015. La Septilienne compte se reprendre.

La volleyeuse rivalisait avec les 30 meilleures filles universitaires du Canada, du 1er au 6 juin, à l’Université Trinity Western, en Colombie-Britannique, pour une place au sein de l’équipe. Celle qui évolue à la position de libéro avec le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke n’a pas été retenue pour le rendez-vous qui aura lieu, en Corée du Sud, au mois de juillet.

«Je ne vois pas ça comme un échec, mais comme une étape de mon parcours d’athlète. Ç’a été une de mes plus belles expériences de ma vie. Le calibre était très fort. C’était mes premiers pas au niveau national et ce n’est pas la dernière fois qu’ils me voyaient là. Un jour je représenterai le Canada», a avancé la jeune femme de 22 ans.

Fière!
Whittom s’est dite très satisfaite de sa semaine. « On peut toujours faire mieux, mais je suis très fière de ce que j’ai donné. Je m’étais bien préparé et j’ai réussi à sortir du bon volley toute la semaine! Il ne me manquait pas grand-chose. J’ai fait de belles rencontres et de jouer avec des filles de ce calibre deux fois par jour a été une belle expérience », a-t-elle renchéri.

Fraîchement de retour à Sherbrooke, sa deuxième ville, la Septilienne reprend déjà l’entraînement avec de la musculation et du pilates afin d’être prête et en forme pour la prochaine saison du Vert et Or.

La Septilienne Joanie Whittom (première de la rangée avant), en compagnie des volleyeuses qui ont pris part au camp de sélections de l’équipe nationale pour les Universiades 2015. (Photo : Courtoisie)

Partager cet article