Usine de silicium métal: Rencontre d’information entre FerroQuébec et la Ville

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 15 janvier 2015
Temps de lecture :

Des représentants de FerroQuébec ont rencontré le conseil municipal de Port-Cartier, mercredi, pour faire le point sur le projet de construction de leur usine sur l’ancien site de l’usine de pâte et papier.

Si la mairesse Violaine Doyle était passablement au fait des aspects techniques et logistiques ainsi que l’échéancier de l’aménagement du l’usine du groupe espagnol, peu de conseillers avait eu accès jusqu’à maintenant à ces informations. C’est ce que le promoteur a présenté la semaine dernière aux conseillers.

«Les élus n’avaient pas eu la présentation complète et les détails plus pointus. Ils ont surtout été présents aux événements publics», a expliqué Violaine Doyle. En plus de parler de l’échéancier des autorisations à obtenir et des travaux à réaliser, FerroQuébec a aussi présenté les aspects techniques et le processus de production de l’usine. «Ils en sont à l’étape de terminer l’étude d’impact environnemental. Le rapport sera envoyé sous peu au ministère de l’Environnement», a mentionné Mme Doyle.

Rappelons que l’usine de FerroQuébec créera environ 300 emplois directs. Chiffrée à près de 400 millions $, l’usine pourra produire 100 000 tonnes de silicium par année. La mise en service est prévue d’ici la fin de 2017.

(Photo : archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article