Hydro-Québec ne retient pas le projet éolien de Pointe-aux-Anglais

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 17 Décembre 2014
Temps de lecture :
??????????????????????????????????????

Le projet éolien de RES Canada à Pointe-aux-Anglais ne fait pas partie des trois projets retenus par Hydro-Québec dans le cadre d’un appel d’offres de 450 mégawatts d’énergie éolienne. La société d’État a rendu publiques aujourd’hui les soumissions retenues.

Le promoteur RES Canada avait soumis un appel d’offres pour développer un projet éolien de 150 MW au coût de 330 millions $ à Pointe-aux-Anglais, à l’ouest de Port-Cartier. Advenant l’acceptation du projet, la Ville de Port-Cartier aurait pu récolter jusqu’à 750 000 $ en redevances par année.

Ce projet s’inscrivait dans un appel d’offres de 450 MW d’énergie éolienne lancé par Hydro-Québec, dont 300 MW était réservé pour les régions de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent. Le 150 MW restant étaient ouvert pour toutes les régions du Québec. C’est ce que convoitait le promoteur RES Canada.

Hydro-Québec a finalement retenu la soumission du projet éolien Mont-Saint-Marguerite, situé en Chaudière-Appalaches.

C’est la seconde tentative ratée pour développer un projet éolien dans ce secteur. En 2009, la société Northland Power avait présenté un projet de 25 MW d’énergie éolienne, mais n’avait pas été sélectionnée par Hydro-Québec.

Partager cet article