La circulation reprend sur le tracé de la QNS&L

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 20 novembre 2014
Temps de lecture :

Deux semaines, jour pour jour, après le déraillement d’un train de la Compagnie minière IOC ayant causé la mort du conducteur, Enrick Gagnon de Sept-Îles, la circulation ferroviaire a repris jeudi sur le tracé de la QNS&L.

Les parois rocheuses près du site de l’accident, causé fort probablement par un glissement de terrain, ont été sécurisées par IOC, qui a pu autoriser la reprise du trafic. Mercredi, la minière a effectué des «passages graduels de train», qui se sont avérés concluants. «Nous avons aussi mis en place davantage de mesures de monitoring (surveillance) le long de la voie», a fait savoir la porte-parole de la société, Claudine Gagnon.

La minière a également rencontré ses cheminots avant d’autoriser la réouverture du lien ferroviaire, reliant Sept-Îles à Labrador City. «Nous avons pris le temps de répondre à leurs questions et notre programme d’aide aux employés est toujours en place», a-t-elle ajouté.

IOC assure avoir été en «communication constante» avec les sociétés minières qui empruntent le chemin de fer qu’elle exploite. Transport Ferroviaire Tshiuetin, qui offre un transport de passagers de Schefferville vers Sept-Îles, doit effectuer son premier voyage, vendredi.

(Photo : BST)

Partager cet article