Gaz naturel: Les voix s’unissent pour une desserte à l’image de la région

Par 12:00 AM - 05 juin 2014
Temps de lecture :

Une coalition composée d’une trentaine d’entreprises, de municipalités, de minières, de syndicats et d’organismes du nord se forme pour réclamer d’une seule voix, le gaz naturel sur le territoire du Plan Nord.

Le regroupement est clair, il veut obtenir le gaz naturel le plus rapidement possible. «La Côte-Nord est la seule grande région industrielle à ne pouvoir compter sur le gaz naturel pour se développer, c’est extrêmement important comme affirmation», a martelé la présidente de la CRÉ Côte-Nord, Micheline Anctil, lors de l’annonce de la mise en place de la coalition.

Le regroupement nommé Plein Gaz au Nord souhaite prendre part aux discussions avec le gouvernement pour trouver un modèle d’affaires qui répondra aux besoins de la région. «On a entendu avec beaucoup d’attention toutes les options : le gazoduc, le camionnage, le maritime. On a entendu aussi chacun des promoteurs et chacun a, semble-t-il, la solution», a rapporté Mme Anctil.

La voie à emprunter pour obtenir la desserte tant convoitée sur le territoire reste encore à déterminer. La coalition vise toutefois une avenue qui s’appliquerait le plus rapidement possible, au moindre coût, et adaptée à la réalité régionale. «Aujourd’hui, on dit : ensemble, on va faire un travail pour déterminer notre modèle à partir du meilleur, peut-être, de tous ces promoteurs et de ces options», a-t-elle poursuivi.

Un incontournable
La coalition est d’avis que le gaz naturel est un levier de développement incontournable. Il permettrait une meilleure compétitivité des entreprises, une réduction des gaz à effet de serres et d’importantes économies de coûts. «On nous parle souvent de diversification économique, de seconde et troisième transformation, d’occupation du territoire. Ce sont des beaux mots, mais pour ça, ça prend les moyens, ça prend le gaz naturel», a laissé entendre Marc Lefebvre, président-directeur général de la PME nord-côtière Entrepac, membre de la coalition.

Plein Gaz au Nord est aussi d’avis que les travailleurs seraient positivement touchés par la venue du gaz naturel dans la région. «Étant donné notre situation géographique, c’est important d’avoir une belle qualité de vie pour conserver nos employés et on pense qu’en diminuant les coûts, en supportant nos institutions de meilleure façon, ça se reflètera directement sur la qualité de vie des travailleurs», a souligné M. Lefebvre.

Implication nord-côtière
Le groupe réclame la participation du gouvernement dans le dossier. «La coalition n’est pas là pour décider, ou suggérer une façon, mais on veut travailler avec le gouvernement et les intervenants pour s’assurer qu’il y aura une solution Côte-Nord», a précisé Marc Lefebvre. Il sera primordial d’avoir une alternative rentable qui permettra l’obtention d’une meilleure compétitivité des entreprises, selon la coalition. «Sinon, ce sera parce que quelqu’un d’autre que les gens de la Côte-Nord aura pris la décision et ce ne sera pas le cas dans ce cas-ci», a affirmé M. Lefebvre.

Des entreprises de la Côte-Nord, du Nord-du-Québec et du Labrador font partie du regroupement.

La présidente de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord, Micheline Anctil et le président-directeur général de l’entreprise Entrepac, membre de la coalition, Marc Lefebvre. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article