Classique Oxygène: Jouer au hockey pour la bonne cause

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 10 janvier 2014
Temps de lecture :

Organisée par Hommes Sept-Îles, la Classique Oxygène Hockey Experts – Port de Sept-Îles se tiendra le 8 février de 8h à 21h au stade Holliday. Une activité extérieure dont les profits seront remis à un projet d’hébergement père-enfants initié par l’organisme. Pour les amateurs de ce sport, ce sera l’occasion de le pratiquer de manière amicale en plein air.

Par cette activité-bénéfice, l’organisme offrant des services aux hommes en détresse espère amasser près de 10 000$ pour le projet de la construction de la Maison Oxygène – Jack Monoloy. Pour atteindre cet objectif, Hommes Sept-Îles mise sur l’inscription de 40 équipes dans la classe récréative et 16 dans la classe compétitive. Avec un maximum de six joueurs, ces équipes disputeront un minimum de trois matchs lors du tournoi.

Pour des raisons de sécurité, les organisateurs de cet événement sportif imposent le port du casque protecteur. De plus, aucun lancer frappé, ni mise en échec n’est permis. Tous les matchs comporteront deux périodes de dix minutes et se disputeront avec un maximum de trois joueurs sur la glace pour chaque équipe. Une limite est aussi imposée quant au nombre de joueurs de calibre sénior. Il s’élève à un pour celle de la classe récréative et à deux pour la classe compétitive.

À l’exception des quarts, des demi-finales et des finales, les parties se disputeront sans arbitre. Les équipes auront alors à trancher par pile ou face lors d’un litige. Elles doivent aussi apporter leur propre chandail d’équipe. Si elles comportent un jeune âgé de moins de 18 ans et d’au minimum 16 ans, l’inscription devra s’accompagner d’un formulaire de décharge à faire signer par les parents.

«On veut joindre l’utile à l’agréable. On souhaite que les gens s’amusent et passent un moment mémorable. On veut qu’ils aient envie d’y participer à nouveau, affirme le coordonnateur d’Hommes Sept-Îles, Edmond Michaud. En plus de s’amuser, ils le feront pour une bonne cause. Ils nous aideront à répondre à un besoin. »

Les équipes intéressées à participer à ce tournoi sont priées de s’inscrire le plus rapidement possible puisque le nombre de places est limité. Le formulaire d’inscription est disponible sur la page Facebook du Tournoi Oxygène et sur le site Internet d’Hommes Sept-Îles au www.hommesseptils.com. C’est aussi à cet endroit que l’on retrouve tous les détails et règlements entourant cet événement-bénéfice.

Des détails sur le projet
Par ce projet, Hommes Sept-Îles espère répondre adéquatement à un besoin exprimé par plusieurs pères qui ont recours à ses services. «Chaque semaine, on constate qu’il y a une demande pour une ressource d’hébergement père-enfant à Sept-Îles, avance M. Michaud. Ce type de services n’existe pas. Pour aller de l’avant avec ce projet, on aura besoin d’environ 400 000$. Nous n’avons pas encore décidé s’il s’agira d’une construction neuve ou d’un bâtiment déjà existant que nous adapterons. Nous avons encore plusieurs scénarios sur la table.»

La Maison Oxygène – Jack Monoloy comportera cinq unités. Pour en assurer ses frais d’opération, l’organisme à but non lucratif estime qu’un minimum de 25 000 $ est nécessaire pour l’embauche d’un intervenant. Il est à souligner qu’aucune aide financière n’est présentement accordée, en ce moment, par l’Agence de la santé et des services sociaux à ce type de ressources.

Des mobilisations sont entreprises par les organismes oeuvrant auprès des hommes en détresse pour qu’un financement récurrent soit accordé afin de les rendre moins dépendants de la générosité de la population.

L’instigateur de ce tournoi de hockey extérieur, Denis Beaulieu (à droite) prend ici la pose sur la patinoire du stade Holliday, à l’endroit même où se déroulera cet événement sportif au profit du projet d’une ressource d’hébergement père-enfants. Il est accompagné du coordonnateur d’Hommes Sept-Îles, Edmond Michaud, l’organisme qui en chapeaute sa réalisation. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article