Troupe Sans Détour: Une pièce d’autofinancement à saveur chinoise

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 11 Décembre 2013
Temps de lecture :

Après s’être intéressée à l’univers western et au médiéval, la Troupe Sans Détour se tourne maintenant vers une thématique chinoise pour sa pièce d’autofinancement « Pas de rizière aux 7-rivières », présentée les 13 et 14 décembre à 19 h 30 à l’Auditorium du Cégep de Sept-Îles. Une pièce à saveur humoristique qui aborde la venue possible d’un projet minier.

Cette pièce, écrite par Bernard Fortin, raconte l’histoire de la dynastie « No Mine » qui réagit à l’arrivée d’une ambassadrice « Yes Mine » représentant un consortium qui veut installer une rizière sur des terres agricoles. Un enjeu qui divise énormément la population. Très rapidement, une pétition est signée pour souligner le mécontentement de plusieurs membres de cette dynastie.

D’entrée de jeu, l’auteur est bien conscient que le scénario ressemble un peu à celui vécu par la population septilienne lors du débat entourant la venue possible d’une mine d’apatite à Sept-Îles. Cependant, il tient à préciser qu’il s’agit là d’une comédie et non d’un drame. « Lorsque j’écris des pièces, je m’inspire toujours de l’actualité septilienne et de la politique, enchaîne Bernard Fortin. Je n’ai pas cherché à prendre position sur un enjeu social qui divise autant la population. C’est une pièce légère. »

Fidèle à ses habitudes, la Troupe Sans Détour offre l’opportunité à des gens de tous horizons de vivre une première expérience en théâtre. « Pour une première fois, nous avons deux comédiennes de 12 ans. Quatre en sont aussi à leur début avec nous. On ouvre nos portes à toutes les personnes, qu’elles aient ou non un handicap physique ou intellectuel. On le fait parce qu’on ne veut pas alimenter de préjugés. Ce serait contraire à notre mission », explique son directeur artistique et auteur.

Projet à venir
Depuis sa fondation, la Troupe Sans Détour offre ses services aux différents organismes communautaires de la région. Par la présentation d’un théâtre de sensibilisation, elle contribue à faire tomber certains préjugés. Pour sa prochaine production, elle a décidé de s’associer avec le Bureau régional d’intervention en santé sexuelle pour la présentation d’une pièce sur l’homophobie.

Les billets pour la pièce sont en vente au coût de 10$ auprès des membres de la troupe, au Centre d’Action Bénévole, par téléphone au 418 960-4809 ou à la porte, le soir même des représentations.

(Photo : Amélie Delahaye)

Partager cet article