Transmission : La rencontre de deux formes d’art

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 09 Décembre 2013
Temps de lecture :

Sous le titre de «Transmission», une exposition performance réalisée par l’artiste multidisciplinaire, Catherine Arsenault et la compositrice d’origine brésilienne, Fabiola Ugarte-Kopanski est présentée en primeur à la Salle Jean-Marc-Dion jusqu’au 2 mars, grâce à la Virée de la culture. Un travail conjoint où l’art visuel et l’art sonore se mettent au service d’une oeuvre.

Cette exposition performance est composée de deux sculptures sonores comprenant un lecteur mp3 à l’intérieur et une paire d’écouteurs à l’extérieur. En regardant l’œuvre, réalisée par Catherine Arsenault, le public est alors invité à écouter la pièce sonore de Fabiola Ugarte-Kopanski. Des œuvres qui sont munies de roues et de poignées afin d’être transportées par les gens tel un bagage que l’on traîne avec soi durant toute sa vie.

«À l’université, j’ai touché à tout, y compris à l’art sonore. J’aime travailler avec quelqu’un qui utilise un médium différent. Ça m’amène dans des coins à je ne m’attendais pas à aller, à travailler l’espace physique et l’espace sonore qui sont deux éléments bien distincts. Je voulais que les œuvres soient épurées. Fabiola et moi avons rapidement eu des affinités. Nous allons pousser un peu plus loin cette exploration au cours des prochains mois. Ce n’est là que le début d’une belle collaboration», a lancé Catherine Arsenault, qui s’est vue décerner le prix d’excellence de la relève artistique du Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord en 2013.

Cette exposition de la Virée de la culture est surtout née du désir qu’avait l’artiste baie-comoise de présenter à sa collègue, deux endroits représentant bien la vie à Baie-Comeau soit le Boisé de la pointe Saint-Gilles et la Plage Champlain.

Pour la compositrice, Fabiola Ugarte-Kopanski et l’artiste multidisciplinaire, Catherine Arsenault, l’exposition «Transmission» combinant la sculpture et la musique marque le début d’une longue
collaboration sur le plan artistique. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article