Déversement de mazout: Cliffs ouvre une enquête

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 03 septembre 2013
Temps de lecture :

Cliffs Natural Resources a ouvert une enquête pour faire la lumière sur l’origine du déversement de quelque 450 000 litres de mazout lourd, survenu à ses installations de Pointe-Noire, pendant une opération de transfert de réservoirs, dans la nuit de samedi. La minière n’émettra aucune hypothèse quant à la cause de l’incident.

«Hier [lundi] en fin de journée, une très grande quantité de mazout avait été récupérée, a fait savoir la porte-parole de Cliffs, Arlène Beaudin. Ça se passe bien, la journée de dimanche a été très productive.»

Urgence-Environnement confirmait aussi mardi que la très grande majorité du mazout avait été confinée dans les bassins d’urgence de la compagnie. Le ministère évalue à environ 2000 litres, la quantité de combustible déversée dans la baie de Sept-Îles.

«Actuellement, les équipes s’affairent à récupérer les sols contaminés sur les berges et à confiner la nappe flottante à l’aide d’estacades», a expliqué le porte-parole du ministère de l’Environnement, Frédéric Fournier. Le mauvais temps a cependant compliqué les opérations de confinement au large, qui ont dû être suspendues.

Urgence-Environnement continue d’assurer le suivi des travaux de nettoyage.

(Photo : courtoisie – Cliffs Natural Resources)

Partager cet article