Philippe Laprise : L’authenticité avant tout

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 23 janvier 2013
Temps de lecture :

L’humoriste Philippe Laprise s’amène dans la région pour présenter au public nord-côtier son premier one man show «Je peux maintenir mourir». Il effectuera un arrêt au Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier, les 28 et 29 janvier à 20h, à l’endroit même où il avait rodé son spectacle en 2009.

«Dans mon premier one man show, je voulais surtout me présenter au public. Je voulais parler de moi, de mes enfants, de mes emplois, des choses qui me font peur et d’un accident de voiture dont j’ai été victime. C’est là un spectacle très anecdotique», confie l’humoriste, qui a été désigné comme la découverte de l’année au Gala des Olivier en 2009. Pour celui-ci, cette distinction représente une marque de confiance de l’industrie et se veut une belle tape dans le dos de ses pairs.

Depuis ce moment, l’humoriste s’est fait plus visible du grand public en multipliant les apparitions à la télévision. En effet, on peut le voir actuellement à Vrak Tv où il anime l’émission «Ça sent drôle » et participe à l’émission «Vrak la vie». C’est aussi à cette station qu’il a animé une émission de fin d’année «Meilleur avant le 31, bon pareil le 1er». Il est également chroniqueur sur une base régulière à «Un gars, le soir», le talk-show animé par Jean-François Mercier sur les ondes de V. «J’aime beaucoup la télévision, admet-il. C’est un média qui m’attire et qui me permet de rejoindre un plus grand public.»

Le métier d’humoriste permet aussi à Philippe Laprise d’attirer un vaste public. Cela lui permet de participer à des projets différents et il s’agit là d’un aspect du métier qu’il adore. Lorsqu’il est sur scène, il n’a qu’un objectif, soit celui de faire rire les gens et de leur permettre de se changer les idées. «Ma job, c’est de les divertir et de leur faire oublier leurs problèmes, a-t-il cru bon de préciser. J’espère faire en sorte qu’ils décrochent un peu de leur quotidien en écoutant un gars faire des conneries. »

«Je reconnais avoir un humour très physique. J’ai un visage qui dégage beaucoup d’expression. En aucun cas, cela n’est calculé. C’est quelque chose de naturel. Dans ce milieu, j’y suis toujours allé avec mon instinct et j’essaie d’être le plus authentique possible. Tout ce que je dis sur scène part de moi», a exprimé celui dont le premier one man show a vendu jusqu’à maintenant 45 000 billets, en plus de faire l’objet de supplémentaires.

L’humoriste Philippe Laprise présente son premier one man show «Je peux maintenant mourir» depuis 2009. Un spectacle qu’il considère très autobiographique. (Photo : courtoisie)

Partager cet article