Problème de déneigement à Sept-Îles? Le conseiller Maurice Gagné s’interroge

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 15 janvier 2013
Temps de lecture :

Maurice Gagné, conseiller municipal à la ville de Sept-Îles se pose de plus en plus de questions, en ce qui concerne le déneigement de la municipalité. Il s’interroge sur la qualité du travail effectué par un entrepreneur et d’un employé de la ville, responsable du déneigement.

«Ça fait 4 ans que je suis au conseil municipal et c’est un sujet qui revient chaque année. Ce dont je m’aperçois, c’est que l’on a toujours les mêmes réponses, soit que c’est un oubli, soit que dans le rapport c’est considéré comme étant fait, alors que ce n’est pas le cas», a expliqué le conseiller municipal du secteur Ferland, Maurice Gagné.

Selon M. Gagné, les plaintes de la population concernant un mauvais déneigement seraient récurrentes. Pour sa part, il a rapporté que devant chez lui, rue Marsolet, cela faisait depuis la mi-décembre qu’une borne-fontaine n’avait pas été déneigée.

«Ce n’est pas forcement la faute de la ville a modéré le conseiller, il est censé y avoir un entrepreneur plus un employé municipal qui s’occupe du déneigement, et lorsqu’un endroit est mal déneigé, un rapport doit être fait, et pourtant certaines zones ne sont jamais déneigées, c’est les habitants qui font eux-mêmes le travail», a-t-il poursuivi.

Le maire surpris
Le maire de Sept-Îles, Serge Lévesque, a pour sa part été très surpris de la sortie médiatique de son conseiller. «M. Gagné ne m’a jamais avisé de ce genre de problème de déneigement, il aurait été préférable qu’il s’adresse directement à la ville plutôt qu’aux médias», a-t-il déploré. M. Lévesque maintient qu’il n’a pas été informé de problèmes liés au déneigement. «Si M. Gagné était plus souvent présent aux séances du conseil municipal, peut-être nous aurait-il avertis», a finalement lancé le maire.

M. Gagné se questionne sur le travail de déneigement à Sept-Îles. Il rapporte que la borne-fontaine en face de chez lui n’a pas été dégagée depuis la mi-décembre. (Photo – Courtoisie)

Partager cet article