Élections 2022 : une dernière chance pour vous convaincre

Par Vincent Rioux-Berrouard 8:00 AM - 02 octobre 2022
Temps de lecture :

Roberto Stéa (PCQ), Chamroeun Khuon (PLQ), Kateri C. Jourdain (CAQ), Marilou Vanier (PQ), Jacques Gélineau (Climat Québec).

C’est le 3 octobre que les électeurs québécois seront appelés aux urnes pour élire les 125 députées de l’Assemblée nationale et le parti qui occupera le gouvernement. Nous avons interrogé les candidats dans la circonscription de Duplessis pour leur donner une dernière chance de vous convaincre, en leur demandant pourquoi les citoyens devraient voter pour eux. Voici leurs réponses.

Chamroeun Khuon (Parti libéral du Québec)

« Moi et mon parti politique, on veut donner de l’aide pour supporter la hausse du coût de la vie. Le Parti libéral a un plan qui consiste à donner en moyenne 5 000$ par famille pour vous aider et c’est 2 000$ de plus pour les aînés de 70 ans et plus. On veut aussi s’attaquer aux problèmes de la pénurie de logements en lançant un programme de construction de 50 000 unités de logement. »

Jacques Gélineau (Climat Québec)

« Actuellement, les électeurs ont le choix entre des gens qui veulent faire du développement sauvage de la planète, la Coalition avenir Québec, et les gens qui vivent dans un monde de licornes, Québec solidaire. Nous, à Climat Québec, on pense qu’il faut s’attaquer maintenant à la réduction de la biodiversité et au réchauffement climatique, en adoptant des mesures qui vont nous préparer à faire face au monde de demain. »

Kateri Champagne Jourdain (Coalition avenir Québec)

« Je suis une personne qui a toujours été très engagée dans le milieu. Si j’ai choisi d’aller de l’avant et de me présenter aux élections provinciales, c’est que j’ai envie de travailler pour nos citoyens, tous les citoyens de Duplessis, et j’ai envie de nous donner une voix forte et solide à Québec. Je l’ai fait au travers de mes engagements, j’ai fait bouger les choses, je vais faire bouger les choses pour notre région. »

Marilou Vanier (Parti québécois)

« Les gens devraient m’appuyer parce que depuis 46 ans, le Parti québécois représente les Nord-Côtiers, mais d’abord et avant tout, nous sommes une voix libre, une voix indépendante. Moi, ma seule mission sera d’être la députée de Duplessis et je m’engage à être la voix des Nord-Côtiers à Québec. Je ne suis pas là pour plaire à un premier ministre, je suis là pour plaire aux gens de ma région. Je suis là pour écouter les élus de ma région, je suis là pour écouter les communautés innues et c’est pour cela qu’il faut voter pour moi. »

Roberto Stéa (Parti conservateur du Québec)

« Les citoyens devraient voter pour moi, parce que je suis le meilleur des six candidats. Je connais ma région par cœur. C’est moi qui connais le mieux les dossiers de Duplessis. C’est moi qui vais le mieux représenter les électeurs de Duplessis à Québec, parce que vous avez besoin d’une personne comme moi, un peu marginale, pour représenter une circonscription marginale. »

Uapukun Mestokosho, la candidate de Québec solidaire, n’a pas répondu à nos demandes d’entrevues.

Partager cet article