Des hausses de salaire pour Aramark

Par Laurence Dupin 9:18 AM - 02 mars 2020
Temps de lecture :

La vingtaine de syndiqués d’Aramark, membres de la section locale 7065 qui travaillent chez IOC à Sept-Îles, a conclu un nouveau contrat de travail au cours des derniers jours. Celui-ci permet des hausses de salaire de 4,6 % la première année, rétroactives au 1er juillet 2019, pour un total de 11,6 % sur 5 ans.

« Nous sommes est très fiers d’avoir réussi à atteindre les objectifs de négociation fixés par les membres. Ça donne un coup de barre pour monter les salaires au cours des deux premières années, avec 4,6 % et 3 %. C’est très positif, ça permet de protéger et d’améliorer le pouvoir d’achat de nos membres », fait valoir le coordonnateur des Métallos pour la région de la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.

Les syndiqués d’Aramark, qui effectuent des travaux d’entretien ménager et des tâches de journaliers pour la minière IOC, avaient voté à l’unanimité en novembre 2019 un mandat de grève à déclencher au moment jugé opportun.

« Il n’y a finalement pas eu grève. Mais l’employeur a pu comprendre le sérieux de nos membres à obtenir gain de cause dans les négociations », poursuit Nicolas Lapierre. Les négociations se sont  terminées par une entente de principe en présence d’un conciliateur. Le résultat a été ratifié par un vote de 88 % des membres.

Partager cet article