Une histoire qui n’est pas un poisson d’avril

Par Sylvain Turcotte 2:17 PM - 02 avril 2019
Temps de lecture :

Un homme de Sept-Îles se souviendra longtemps de son lundi 1er avril, et pas pour un poisson d’avril. Il a été intercepté hier en fin d’après-midi par les policiers de la Sûreté du Québec et de la SPUM en face des Galeries Montagnaises pour un vol de voiture… qui au final n’en était pas un.

Lors d’un rendez-vous chez Olivier Ford, un véhicule de courtoisie lui a été prêté. Malheureusement, et sans trop s’en rendre compte, l’homme est reparti avec le VUS d’un vendeur du concessionnaire, qui était entré à l’intérieur pour cinq minutes.

Un appel à la SQ s’en est suivi pour vol de voiture.

«C’est tout un concours de circonstances quand on remet les pions sur l’échiquier», a indiqué Sylvain Chartrand, le directeur général d’Olivier Ford. «On veut s’excuser pour la peur qu’il a eue. On est de bonne foi», a-t-il renchéri.

En cas de vol de voiture, les policiers ont une procédure à suivre. L’homme intercepté s’en tire bien entendu sans dossier contre lui.

Partager cet article