L’APTS et le CISSS s’entendent

Par Jean-Christophe Beaulieu 14 Décembre 2018
Temps de lecture :

Tout laisse croire que les professionnels et techniciens de la santé vont commencer la nouvelle année du bon pied. Un blitz intensif de sept jours entre l’APTS et le CISSS a permis d’arriver à une entente de principe tard jeudi soir.

Les deux parties n’auront donc pas besoin d’un médiateur pour dénouer l’impasse. Une entente a été conclue entre l’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux (APTS) et le CISSS Côte-Nord.

«Il s’agit d’une entente très positive, qui atteint nos objectifs et respecte les particularités de notre région. C’est d’autant plus important pour nos membres que le résultat de ces négociations va, pour de nombreuses années, définir le contenu de nos relations de travail avec l’employeur», a fait valoir Danielle Duguay, représentante de l’APTS pour la Côte-Nord.

Parmi les derniers points qui étaient à régler, il y avait les notions de poste, les déplacements, la semaine de travail et les congés.

À suivre en 2019

Il aura fallu sept jours «intensifs» pour clore les négociations de façon satisfaisante pour tous, qui se sont faites avec «une réelle volonté d’en venir à une entente avant la période des Fêtes». Mais rien n’est assuré pour les quelque 900 employés représentés par l’APTS.

«L’accord que nous avons en main est vraiment susceptible de rallier nos membres. Il leur faudra toutefois se prononcer sur l’entente de principe au cours des prochaines semaines. Sans présumer de leur décision, il est permis de croire que nous pourrions commencer la nouvelle année du bon pied», a conclu Mme Duguay.

Partager cet article