La journée «All-Stars 2017» de la Ligue de touch football s’avère un succès!

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 02 octobre 2017
Temps de lecture :

La saison 2018 de la Ligue de touch football de Sept-Îles a pris son envol le 21 août.

La journée «All-Stars 2017» de la Ligue de touch football «Le Diamant» de Sept-Îles, organisée samedi sur le terrain synthétique du Cégep, aura été fort réussie et appréciée des participants. Une formule de concours d’habiletés et de matchs des étoiles appelée à devenir un rendez-vous annuel.

«On est vraiment satisfaite de l’activité. Il y a eu un bel investissement de plein de joueurs qui ont aidé le comité et on les en remercie. Somme toute, l’événement est vraiment apprécié de tout le monde», a livré comme commentaires la présidente de la Ligue, Marilyne Boudreau Cormier, propos appuyés par la vice-présidente Cindy Basso. Joueuses et joueurs ne savaient certainement pas à quoi s’attendre de la journée et ils auront été surpris, «agréablement surpris», aux dires de la présidente.

Si des parties d’étoiles ont déjà été disputées dans le passé, le concours d’habiletés (gagnantes et gagnants des différentes épreuves publiés en page 32) a été apprécié et pourrait être récurrent. «C’est quelque chose qui pourrait être répété chaque année, un événement de mi-saison, pour montrer le talent qu’il y a à Sept-Îles dans cette belle ligue d’adultes», a souligné Mme Basso.

Joueuse «MVP » de la partie des étoiles chez les femmes, Sara Gagnon-Chénier, qui compte près de dix saisons, a bien aimé l’événement. «C’est le fun de mixer les équipes et de jouer avec du monde différent et d’avoir d’autres rôles sur le terrain. Ça n’a pas le choix de revenir, c’est un must.»

Vers les séries

La saison régulière a repris au lendemain de la journée «All-Stars 2017». La deuxième et dernière portion conduira aux séries. Boudreau Cormier et Basso, en poste depuis deux ans, ont mentionné que plusieurs rencontres serrées sont disputées chez les hommes, faisant place à un beau spectacle de touch football d’ici les séries, mais également en éliminatoires, aussi chez les femmes.


Gagnants du concours d’habiletés
L’bon bras! (lancer le plus loin)
Hommes : Félix St-Pierre (Edgar Café Bar) 47 verges
Femmes : Isabelle Boutin (Destination Réadaptation/Toxedo) 37 verges
Mais quel botté d’envoi!
Hommes : Daniel Diouf (Le Toxedo) 58,5 verges
Femmes : Kim Mayrand (Destination Réadaptation/Toxedo) 41 verges
Mais quel botté de dégagement!
Hommes : Daniel Diouf (Le Toxedo) 54 verges
Femmes : Sara Gagnon-Chenier (Les Mauves) 39 verges
La poule (remise la plus loin)
Hommes : Félix St-Pierre (Edgar Café Bar) 28 verges
Femmes : Cinthia Devost (Destination Réadaptation/Toxedo) 19 verges
C’est qui le et la plus rapide (course sur 40 verges)
Hommes : Maxime Deschênes (Café Toscane) 5,01 secondes
Femmes : Kim Mayrand (Destination Réadaptation/Toxedo) 5,57 secondes
Sors tes mains! (attrapée à une main, deux mains et par en arrière)
Hommes : Félix St-Pierre (Edgar Café Bar) 14 secondes
Femmes : Nadia Tremblay (Marché MelLau/Boîte à clés) 19,32 secondes
Passes de précision (cibles à différentes distances, par points)
Hommes : Maxime Deschênes (Café Toscane) 100 points
Femmes : Alexandra Breton (Hôtel Sept-Îles) 95 points
Courses à relais
Hommes : Café Toscane (Hugo St-Pierre/Maxime Deschênes/Yannick Turcotte/Keven Mailloux) 14,58 secondes
Femmes : Destination Réadaptation/Toxedo (Isabelle Boutin/Kim Mayrand/Cinthia Devost/Sabrina Renaud) 15,85 secondes

  

Partager cet article