Mine Arnaud: DÉSI en mission à Tampa Bay

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 28 mars 2017
Temps de lecture :

Développement économique Sept-Îles cherche à «approfondir ses connaissances» du marché de l’apatite, à l’aube d’un démarrage attendu de la mine Arnaud, à l’entrée ouest de la ville. L’organisme s’est déplacé à Tampa Bay en Floride pour participer au CRU Phosphates 2017, un événement rassemblant quelque 450 acteurs de l’industrie.

«Considérant que nous devrions être fixés quant au dossier de Mine Arnaud dans les prochains mois, DÉSI s’est donné le mandat d’approfondir ses connaissances sur le marché de l’apatite afin de mieux cerner les tendances de cette industrie», peut-on lire dans un communiqué publié au terme de la visite, qui s’est déroulée du 13 au 15 mars.

DÉSI a notamment été à même d’observer que les projets en développement sont nombreux à travers la planète et que celui de Mine Arnaud «n’est pas connu au même titre que des projets semblables». L’industrie du phosphate serait aussi en transition, indique DÉSI notamment «en raison des changements règlementaires». Les défis logistiques sont aussi au chapitre des préoccupations.

«Bien que le projet de Mine Arnaud soit situé en territoire nordique, la proximité du gisement Arnaud est une force économique en comparaison des projets similaires», soutient le président de DÉSI, Marc Brouillette. «La plus grande force du projet est sans contredit son apatite, qui se distingue par sa pureté et sa concentration, qui en font un gisement exceptionnel sur la scène internationale».

DÉSI entend partager avec les PME de Sept-Îles les informations recueillies lors de cette mission «afin de bien les préparer lorsque le projet de Mine Arnaud décollera».

Partager cet article