Wapikoni Mobile: En escale à Uashat mak Mani-Utenam

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Wapikoni Mobile: En escale à Uashat mak Mani-Utenam

Le studio de production audiovisuelle de la Wapikoni Mobile s’est installé devant la Maison de la Famille à Mani-Utenam, jusqu’au 30 juillet. Une opportunité en or pour les jeunes de 15 à 35 ans de s’initier ou de parfaire leurs connaissances sur les multiples métiers du cinéma.  

Lors de ses séjours sur la Côte-Nord, l’équipe de la Wapikoni mobile a assurément réussi à semer de l’intérêt chez les jeunes Autochtones envers les métiers du cinéma, en leur permettant de prendre part activement à l’une ou l’autre des étapes de réalisation d’un court métrage. Ceci ayant amené cinq jeunes, issus de la communauté de Uashat mak Mani-Utenam, à suivre une attestation d’études collégiales (AEC) en audiovisuel à Wendake. Une formation qui tire à sa fin.

«On a influencé certains jeunes à faire carrière dans ce milieu. On est heureux d’avoir été un tremplin pour eux. On est là pour ça. On les a aidés à réaliser un projet auquel il tenait. Il faut dire que l’idée du court métrage vient d’eux à la base. On est simplement là pour les accompagner à toutes les étapes de sa production»,  lance l’une de ses cinéastes-formatrices, Sandrine Brodeur-Desrosiers.

D’entrée de jeu, il faut préciser que les membres de son équipe de production ne sont aucunement à la recherche d’experts de ce milieu.

«Il n’est pas nécessaire d’être déjà réalisateur pour venir à notre rencontre. L’implication des participants peut prendre diverses formes, souligne son intervenante jeunesse, Jacinthe Beaudet. On veut utiliser les forces de chacun. Nous sommes encore ouverts aux propositions. Il n’est jamais trop tard pour nous soumettre un projet.»

Par sa présence dans les diverses communautés du Québec et même ailleurs, la Wapikoni mobile a offert l’opportunité à des jeunes de faire valoir leur point de vue et de s’exprimer ouvertement sur divers enjeux de société. Parmi les participants déjà confirmés lors de ce séjour, on retrouve Matthew Vachon, qui collaborera avec l’équipe de la Wapikoni Mobile pour une deuxième fois. Un jeune auteur-compositeur qui a été sélectionné pour participer à la prochaine édition de l’émission Le Rythme sur APTN.

Une soirée de projection finale viendra mettre fin à cette escale, le 29 juillet. Pour l’instant, le lieu et l’heure de cet événement restent à confirmer. Les jeunes intéressés peuvent aller, dès maintenant, à la rencontre des membres de son équipe de production, du mardi au dimanche de midi à 20h. Il est à noter qu’il est également possible de suivre ses activités via Facebook.


 

 L’équipe de la Wapikoni Mobile est à nouveau composée de personnes qui ont à cœur de mettre leur expertise en audiovisuel au service des jeunes de la communauté de Uashat mak Mani-Utenam. (Photo : Courtoisie)   

Partager cet article