Victoire historique pour le Husky!

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Victoire historique pour le Husky!

La toute première rencontre de la Ligue régionale scolaire de football a été nettement à l’avantage du Husky de l’école Jean-du-Nord/Manikoutai de Sept-Îles. La troupe de l’entraîneur Danny Leclerc s’est imposé 45-7, sur le terrain adverse, face au Balbuzard de l’école Monseigneur-Labrie e Havre-Saint-Pierre. Keven Montenbeault a sonné la charge pour les visiteurs avec quatre majeurs. Plusieurs parents de Sept-Îles ont assisté à la rencontre. Les Cayens étaient tout aussi présents, malgré la température.

Le Husky a pris le contrôle de la rencontre en première demie, retraitant à la pause avec une avance de 34-0, même si les locaux n’ont concédé que sept points au premier quart. La formation cayenne a réalisé son premier majeur au troisième quart par l’entremise de Tommy Perreault. Outre Montembeault, Yan Savoie, avec trois touchés, et Olivier Langelier, avec deux transformations, ont excellé pour les gagnants.

Kevin Montembeault, l’auteur de quatre touchés par la course pour le Husky. (Photo : Carmen Jomphe)

«Nous sommes contents de la tenue de nos jeunes joueurs. Nos vétérans ont agi en leader. J’ai été impressionné par l’éthique sportive des deux équipes. Tous ont pu avoir une bonne idée de ce qu’est le football», a mentionné l’entraîneur-chef du Husky, Danny Leclerc.

Celui qui coordonne l’équipe de football de l’école Jean-du-Nord/Manikoutai a indiqué que le personnel d’entraîneurs travaillera sur de petits correctifs pour le prochain match, le 14 octobre, sur le terrain des Coyotes de Port-Cartier.

Difficile
Dans le camp adverse, le mot d’ordre à la demie a semblé porter ses fruits. «Ç’a été difficile en première demie. Ce qu’on a dit aux gars, c’était qu’on ne voulait pas qu’il lâche. Ils ont connu une bonne deuxième demie, il y a eu une belle progression. Peu importe le résultat, nous avons maintenant une fondation et il faut s’améliorer à chaque partie», a mentionné celui qui dirige le Balbuzard de Havre-Saint-Pierre, Éric Laliberté.

Tommy Thériault, auteur du seul touché du Balbuzard. (Photo : Carmen Jomphe)

L’entraîneur travaillera cette semaine sur la transition entre les différentes unités. Il ne sait pas trop à quoi s’attendre pour le duel de ce samedi à Port-Cartier. «On va dans l’inconnu, mais je suis confiant qu’on va s’améliorer si on ne perd pas trop d’effectifs», a-t-il conclu, lui qui sera privé de son joueur du match, Mickael Duperron.

Photo du haut : Le premier «pile ou face» de la saison! Il a été effectué par Mme Hélène Roy, animatrice à la vie étudiante de l’école Monseigneur-Labrie de Havre-Saint-Pierre. (Photo : Carmen Jomphe)

Partager cet article