Une saison 2012-2013 est encore possible pour la Ligue de hockey Senior AA Bud Light!

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte

La Ligue de hockey Senior AA Bud Light n’est pas encore enterrée. La direction du circuit nord-côtier a pu mettre fin le 28 août dernier à son assemblée générale annuelle entreprise en juin. Port-Cartier pourrait fort bien réapparaître dans le portrait. Certaines conditions s’appliquent cependant pour des formations. La date limite qui a été fixée à savoir s’il y aura une saison 2012-2013 est le 12 septembre.

Des démarches sont entreprises à Port-Cartier pour le retour d’une formation Senior AA. Celui qui agissait comme gardien auxiliaire Tommy Gagnon piloterait le dossier afin de former un conseil d’administration et trouver des commanditaires. Du côté des joueurs, ça ne semblerait pas une problématique.

Du côté de Sept-Îles, les hommes à la tête du Groupe Nordique, l’entreprise du même nom, se donnent quelques jours de réflexion à savoir s’ils passeront le flambeau ou s’ils poursuivront. À Havre-Saint-Pierre, Bill Cyr est aussi enclin à revenir dans la Ligue avec ses Marchands, mais il est formel sur un point, sa troupe ne devra affronter que Sept-Îles et Port-Cartier. «Si on joue, ce sera une année de transition. On n’a pas les moyens cette saison d’aller dans le Nord (Fermont et Labrador City)», a-t-il indiqué. Il serait ravi de retrouver la rivalité entre son équipe et celles de Port-Cartier et Sept-Îles.

Dans le Nord, Fermont, malgré un déficit l’an dernier et des difficultés pour le recrutement de joueurs, ainsi que Labardor City, sont prêts à évoluer encore dans le circuit Senior AA.

C.A.
Si sur la glace les équipes sont prêtes à revenir, le conseil d’administration de la Ligue de hockey Senior AA Bud Light ne compte que les gouverneurs des franchises. Les postes clés, soit président, vice-président Sud, trésorier, secrétaire, statisticien et préfet de discipline ne sont pas officiellement comblés, malgré l’intérêt d’une ou deux personnes. M. St-Pierre et d’autres membres sortants sont prêts à donner un coup de main pour le début. «Nous sommes intéressés à ce que ça se poursuive, mais nous avons juste plus le temps», a-t-il mentionné.

Partager cet article