Une Portcartoise signe son premier contrat de disque

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques

Une auteure-compositrice-interprète de Port-Cartier, Jill Fortin, vient de signer son premier contrat de disque avec la compagnie de disque Jupiter qui compte aussi dans ses rangs David Jalbert. Celui-ci travaillera même étroitement avec Jill Fortin à la réalisation de son premier disque, qui devrait être lancé sur le marché à l’hiver ou au printemps 2013. Portrait d’une jeune femme qui voit son rêve prendre forme.

Dès le primaire, Jill Fortin participe à de nombreuses chorales. À l’adolescence, elle a surtout écrit en cachette. C’est pour cette raison que sa participation, en 2007, au concours Jeunes espoirs Enfant Soleil a grandement surpris ses proches. De plus, elle y a décroché la première place en tant qu’auteure-compositrice-interprète. Malgré cette première place, rien n’a véritablement bougé ensuite pour Jill Fortin.

Ce n’est qu’il y a environ un an et demi que celle-ci s’est décidée à mettre en ligne sur Facebook et YouTube de courtes capsules où elle y présente ses compositions. À partir de ce moment, elle a de nouveau senti un intérêt à son endroit et c’est ce qui l’a amené à contacter David Jalbert. Dès leur première conversation, celui-ci s’est montré très intéressé par ses compositions.

Elle s’est même vue inviter à offrir une prestation en première partie de l’artiste, le 26 avril dernier à la boîte à chansons La Piazz, située sur la Grande-Allée à Québec. Elle a ainsi pu présenter quatre de ses compositions au public présent. C’est aussi grâce à David Jalbert et à son talent qu’elle obtient ce contrat de disque. «Dès que j’ai approché David, il s’est montré disponible à entendre quelques-unes de mes compositions.

Rapidement, il est entré de nouveau en contact avec moi pour me dire qu’il aimait bien mon matériel et que selon lui, il y avait de quoi à faire avec ce dernier. C’est aussi grâce à lui que j’ai signé mon premier contrat de disque.»

Le contrat de disque qu’elle vient de signer avec Jupiter est d’une durée de sept ans et prévoit la production de trois disques. À la fin de l’été, elle sélectionnera une vingtaine de ses compositions qui seront enregistrées en studio. Ce ne sera pas un exercice facile puisqu’elle soumettra environ 80 de ses compositions. Des vingt chansons qui seront enregistrées en studio, seulement une douzaine devrait trouver une place sur le premier disque de Jill Fortin.

«Il y a des choix déchirants à faire quant au contenu de l’album. Nous ne voulons pas qu’il y ait trop de ballades sur ce dernier. Nous croyons qu’une seule ou deux sera suffisant. Il faut aussi que les pièces choisies forment un ensemble cohérent sur l’album.»

Jill Fortin enregistrera ce premier album dès l’automne à Mascouche. Toutefois, d’ici là elle reviendra quelques fois à Sept-Îles au cours de l’été pour y honorer des contrats de sa compagnie Jill Design qui œuvre dans l’événementiel. Il y a fort à parier qu’elle se produira aussi en première partie de David Jalbert, le 13 juillet prochain lors des festivités entourant le Vieux-Quai en Fête.

(Photo : Courtoisie)

Partager cet article