Une partie d’Anticosti visée par un moratoire sur les coupes forestières

Photo de Emy-Jane Déry
Par Emy-Jane Déry
Une partie d’Anticosti visée par un moratoire sur les coupes forestières

Un moratoire sur des coupes forestières est finalement émis sur Anticosti par Québec.  

Suite à une demande de la municipalité, le ministre des Forêts a décidé de mettre en place un comité de consultation sur les futurs plans de coupe, en plus d’émettre un moratoire sur le territoire des résidents et dans le secteur de la pourvoirie du Lac Geneviève. Ainsi pour cette année, les coupes seront déplacées vers le centre de l’île, sur le territoire de la SEPAQ.

Mercredi, la municipalité s’est dite « satisfaite » de l’engagement pris par le ministre Luc Blanchette suite à une rencontre tenue le 11 juin.

« Cette nouvelle approche de planification concertée avec la population est pour nous un élément essentiel dans nos démarches pour que l’Île d’Anticosti puisse être reconnue comme patrimoine mondial de l’Unesco, et plus largement pour contribuer au développement durable de l’île», a indiqué par communiqué, John Pineault, maire d’Anticosti.

Par ailleurs, les 22 et 23 juin la municipalité tiendra un forum avec une cinquantaine de décideurs, d’entreprises et de représentants de la société civile. Avec les résidents, ils se pencheront sur une vision d’avenir commune pour l’île dans le cadre du rassemblement appelé « Forum du futur ».

Partager cet article