Une expérience inoubliable pour les Basques pee-wee BB

Photo de Mathieu Morasse
Par Mathieu Morasse
Une expérience inoubliable pour les Basques pee-wee BB
En plus d’être les champions des tournois de Baie-Comeau et de Dolbeau-Mistassini, les Basques de Sept-Îles ont également remporté le Tournoi Fer-O, tout en conservant leur fiche parfaite. Ils s’attaquent maintenant au prestigieux Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

La participation des Basques de Sept-Îles pee-wee BB au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec aura été une expérience inoubliable non seulement pour les jeunes, mais aussi pour les entraîneurs.

Les Basques ont remporté leurs deux premiers matchs éliminatoires avant de s’incliner en huitièmes de finale contre les Sag’s-4 de Chicoutimi. Ils ont également remporté deux matchs hors concours.

«L’expérience est incroyable. Tout le monde va s’en rappeler toute sa vie. C’est énorme comme tournoi, c’est le plus gros tournoi pee-wee au monde», affirme leur entraîneur-chef Louis-Philippe Canuel.

Les jeunes ont adoré l’expérience malgré l’amertume de leur défaite.

«Il faut apprendre de ça, on n’avait pas perdu de l’année. […] On visait de remporter le tournoi, mais parfois l’excès de confiance fait que tu l’échappes un petit peu», analyse-t-il.

Les Septiliens ont pu échanger avec des joueurs de divers pays. Ils ont aussi profité de leur séjour pour plonger dans la piscine de l’hôtel et s’amuser au Laser Quest.

Centre Vidéotron

Grâce à leur victoire lors de leur premier match, les Basques ont pu jouer tous leurs matchs éliminatoires au Centre Vidéotron.

«Ça, c’est magique. Le premier chiffre, c’est sûr que c’était paniquant pour les jeunes. C’est énorme, il y a de la lumière, du bruit, du monde. C’est grandiose, c’est un peu comme si tu jouais dans les pros», s’exclame le coach.

«Même pour les entraîneurs c’est spécial. Tu vis quelque chose que tu ne vivras plus jamais», ajoute-t-il.

La revanche sonne

Le prochain objectif des Basques est de bien performer lors des cinq derniers matchs prévus à la saison régulière. L’équipe de Sept-Îles tentera de préserver sa fiche immaculée en saison régulière.

Les trois prochains matchs auront lieu les 8 et 9 mars à l’aréna Conrad-Parent contre les Sag’s-4, leurs tombeurs dans le tournoi.

«On les attend de pied ferme. On veut venger notre tristesse du tournoi. J’invite le monde à venir voir le match», lance Louis-Philippe Canuel.

Partager cet article