Une édition modeste du Défi Têtes à prix

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Une édition modeste du Défi Têtes à prix
La tête d’affiche de l’édition 2019 du Défi Têtes à prix, Étienne Vallée, est ici entourée des participants, du responsable de site et des membres de l’équipe d’Arsenal média qui ont collaboré à la tenue de cet événement-bénéfice.

Malgré tous les efforts investis par le comité organisateur du Défi Têtes à prix dans Sept-Rivières, l’édition 2019 se conclut avec une collecte de 5 603,85$. Un résultat attribuable au fait que seulement six participants ont accepté de se faire raser les cheveux au profit de l’Association du cancer de l’Est du Québec. 

Responsable de l’événement dans Sept-Rivières, Yvan Beaulieu se dit très satisfait du résultat obtenu et souligne qu’une faible participation a aussi un effet direct sur le montant amassé. « Je suis au contraire surpris. Si je calcule le nombre de participants, c’est une excellente moyenne », précise-t-il.

« Il ne faut pas oublier que les gens sont fortement sollicités à Sept-Îles et qu’il y a beaucoup de bonnes causes à soutenir. Je considère qu’ils sont très généreux dans un tel contexte», renchérit-il.

Une tête d’affiche dévouée à la cause

La tête d’affiche de cette édition 2019, Étienne Vallée, a récolté pas moins de 2 806.50$ grâce à la tenue de plusieurs activités de financement dont des dîners au club de golf de Ste-Marguerite et un déjeuner au local des Chevaliers de Colomb.  À cela s’ajoutent la sollicitation des gens de son entourage  et aussi la collecte de canettes vides.

Fait important, il en est à sa neuvième participation au Défi Têtes à prix alors qu’il n’est âgé que de 14 ans. Par un tel geste, il espère sensibiliser d’autres jeunes et les amener également à poser ce geste de solidarité envers les personnes touchées par le cancer et leurs proches.

« Au départ, je l’ai fait pour ma grand-mère. Je lui ai promis de le faire jusqu’à 18 ans et je tiendrai parole. Par la suite, j’en ai connu d’autres qui ont lutté contre un cancer. Parmi eux, plusieurs survivants. J’aime bien contribuer à ce travail de sensibilisation. J’y accorde une très grande importance», lance-t-il.

L’Association du cancer de l’Est du Québec offre un soutien aux personnes touchées par le cancer et les membres de leur entourage. Il peut prendre plusieurs formes. Cet organisme à but non lucratif gère également l’hôtellerie Omer-Brazeau à Rimouski, une ressource d’hébergement à coût moindre pour les gens qui doivent s’y déplacer pour recevoir des traitements.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de