Une 37e édition du Tournoi de la Minganie sous la signe de la parité

Une 37e édition du Tournoi de la Minganie sous la signe de la parité

Le Mikun de Uashat mak Mani-Utenam, champion atome B du 37e Tournoi de la Minganie.

Crédit photo : courtoisie

Dix-huit équipes de hockey de niveau atome de la Cote-Nord se sont données rendez-vous à l’aréna Denis-Perron de Havre-Saint-Pierre la fin de semaine dernière à l’occasion de la 37e édition du Tournoi de la Minganie.

Même si les conditions météorologiques ont obligé le comité organisateur à jongler avec l’horaire, l’évènement aura finalement été en mesure de présenter les 34 matchs prévus.

«Jeudi et vendredi, les conditions n’étaient pas super bonnes, donc il a fallu faire un peu de gymnastique avec l’horaire. Certaines équipes ont dû braver la température. Au final, on a quand même été en mesure de présenter tous les matchs», indique le président de l’Association du hockey amateur de Havre-Saint-Pierre et président du tournoi, Dany Lebrun.

Deux catégories étaient à l’honneur lors du tournoi, soit l’atome B (douze équipes) et l’atome A (six équipes).

Selon le président du tournoi, la catégorie «B» a démontré une parité particulièrement intéressante. «La plupart des matchs dans l’atome B se sont terminés avec un seul but d’écart, tandis que plusieurs autres se sont terminées en prolongation ou en tirs de barrage».

Le président souligne également la présence de l’équipe féminine qui a su offrir une bonne opposition aux formations masculines. «Ces filles-là vont représenter la Côte-Nord à la prochaine Coupe Dodge en avril. Elles ont vraiment offert de belles performances».

Finales à sens unique

Si les parties préliminaires ont été le théâtre de duels serrés, les finales auront quant à elle été dominées par les gagnants.

Dans la catégorie B, c’est le Mikun de Uashat mak Mani-Utenam qui a été couronné champion grâce à une victoire de 5-3 sur les Rafales-1 de Sept-Îles.

Dans la catégorie A, ce sont les favoris de la foule, les Macareux de Havre-Saint-Pierre, qui ont remporté le titre avec triomphe de 7-0 sur les Rafales de Sept-Îles. «Le résultat n’est pas nécessairement démonstratif du déroulement de la partie. Ça été serré jusqu’au milieu du match, mais l’offensive des Macareux a débloqué en deuxième moitié», mentionne Dany Lebrun.

Honneurs individuels

Le titre de joueur offensif du tournoi a été remis à Guillaume Prévérault (Macareux) dans le A et à Éloïc Rock (Mikun) dans le B. Le titre de défenseur du tournoi a été décerné à Nathan Vaillancourt (Macareux) dans le A et à Edouard André (Mikun) dans le B. Nathan Vaillancourt a également été élu joueur du tournoi, toutes catégories confondues.

Le trophée Pier-Luc Boudreau, pour le joueur gentilhomme du tournoi, a été décerné à Nathan Lessard (Rafales atome A).

De leur côté, les Rafales-2 de Sept-Îles ont obtenu le trophée remis à l’équipe la plus disciplinée.