Un projet de l’école Camille-Marcoux remporte un prix régional

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Un projet de l’école Camille-Marcoux remporte un prix régional

Une cérémonie de remise de prix s’est déroulée dans le local de musique de l’école primaire Camille-Marcoux, le 6 novembre dernier, pour remettre le prix reconnaissance Essor – Région Côte-Nord au projet «La forêt aux mille et un sons», initié par les enseignantes, Isabelle Désy et Patsy Chevarie. Une récompense qui s’accompagne d’une bourse de 2 000$.

«Je suis énervée, ça m’a émue de réentendre les jeunes chanter», a affirmé l’enseignante en musique de l’école Camille-Marcoux, Isabelle Désy. «Quand on est investi dans un projet, on en voit difficilement son ampleur. C’est une belle fleur. Ça nous fait vivre plein d’émotion», a renchéri Patsy Chevarie, une autre enseignante impliquée dans ce projet. «Pour plusieurs enfants, tout reste à apprendre. L’offre culturelle est un peu plus limitée en région. Les enfants de milieu défavorisé ont plus difficilement accès à l’art. L’école amène donc une certaine ouverture à la culture», a ajouté Mme Désy.

Suite à cette cérémonie de prix à laquelle plusieurs intervenants et représentants du milieu scolaire et culturel ont participé, une vingtaine de jeunes ont eu l’opportunité de prendre part à un atelier d’expression dramatique offert par la comédienne, Josée Girard, inscrite au Répertoire des ressources culture-éducation. Une telle expérience leur ayant ainsi permis d’être en contact direct avec une artiste, en plus de contribuer à améliorer leur qualité de jeu.

Cette année, une vingtaine d’élèves sont impliqués dans la présentation d’une comédie musicale, «Léo et les presqu’îles», au printemps 2014. Une production qui consiste en une fable et des chansons de Gilles Vigneault. Elle relate l’histoire de Léo, le fils d’un pêcheur perdu en mer, qui est parti explorer le monde des cinq presqu’îles. Pendant ce périple, il fera la rencontre de plusieurs personnes hautes en couleur qui ont connu son père.

Des détails sur ce prix
Par la remise de cette récompense, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et le ministère de la Culture et des Communications réitèrent l’importance de projets culturels dans les écoles pour le développement de compétences chez les jeunes, en ajoutant qu’il s’agit là d’un lieu propice pour stimuler leur créativité. Du même coup, ils viennent reconnaître le travail et la passion des pédagogues et des responsables scolaires qui les accompagnent dans leur réalisation. Chaque école gagnante se retrouve également finaliste pour l’un des prix nationaux qui seront remis en février 2014.

Sur cette photo, on retrouve plusieurs élèves impliqués dans «La forêt aux mille et un sons». Ils sont entourés du directeur de l’école Camille-Marcoux, Daniel Giasson et des enseignantes qui les ont accompagnés dans la réalisation de ce projet scolaire, Isabelle Désy et Patsy Chevarie. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article