Un panier qui fera la différence

Photo de Karine Lachance
Par Karine Lachance
Un panier qui fera la différence
Guylaine Côté et Claude Boily, les propriétaires du marché d’Alimentation Provigo, mettent à la disposition de leur clientèle un panier adapté pour les personnes avec handicap ou avec des besoins particuliers. (Photo : courtoisie )

Faire l’épicerie avec une personne ayant un handicap ou des besoins particuliers peut s’avérer une lourde tâche. Dans le but d’aider les familles ou les aidants naturels vivant avec une personne ayant une mobilité réduite, le supermarché Provigo – Claude Boily de Port-Cartier s’est doté d’un panier adapté à cette clientèle, un geste précurseur d’inclusion sociale.

Les propriétaires du marché d’Alimentation Provigo, Claude Boily et Guylaine Côté, se sont procuré le chariot adapté suite à la demande de Vanessa Lavoie, une maman ayant un jeune vivant avec un handicap. Ils font partie de la cinquantaine de commerçants, de l’ensemble du Québec, à offrir le Caroline’s Cart à leur clientèle.

«Je voyais cette dame venir à l’épicerie avec sa poussette, empiler ses choses dessus, ça ne semblait vraiment pas évident. Je me suis mis à la place de mes clients et je me suis dit que cet achat pouvait tellement leur simplifier la vie», partage M. Boily.

Un panier «full equip»

Le Caroline’s Cart est un panier conçu pour accueillir une personne pesant de 35 à 250 livres. Le siège, muni d’un harnais, est profilé pour les personnes à faible tonus musculaire, en plus d’être tourné vers le conducteur, permettent ainsi une communication constante. De plus, les aliments déposés dans le panier ne sont pas accessibles pour la personne qui y est assise.

«Ce chariot n’est pas seulement pour les enfants, ça peut aussi être pour un adulte qui a des difficultés à se déplacer», précise Claude Boily.

Une maman plus que comblée

Vanessa Lavoie est la maman du petit Jacob, âgé de 4 ans. Son garçon vit avec une déficience intellectuelle et physique, toutes deux sévères. Le jeune homme pèse 50 livres, a un tonus musculaire plutôt faible et un âge mental d’un enfant d’environ sept à onze mois.

«Ce panier est génial et sécuritaire. Mon garçon sera confortable et je pourrai faire mon épicerie la conscience tranquille. Jacob met tout dans sa bouche, donc le fait qu’il ne puisse pas toucher à la marchandise c’est merveilleux. Puisqu’il est hypotonique, le harnais permettra de bien le tenir et je pourrai m’éloigner ramasser une canne de conserve sans m’inquiéter», raconte la mère visiblement emballée de cette nouvelle acquisition.

Jacob, âgé de 4 ans, a un tonus musculaire plutôt faible. Sa mère Vanessa Lavoie pourra faire son épicerie chez Provigo à Port-Cartier en toute sécurité avec son garçon assis dans le Caroline’s Cart.

Madame Lavoie a fait des démarches auprès de plusieurs entreprises afin que celles-ci se procurent un panier adapté. Les propriétaires du Provigo de Port-Cartier sont les premiers à lui avoir répondu par l’affirmative.

«Monsieur Boily est le premier à avoir accepté et je lui en suis tellement reconnaissante. Faire l’épicerie est un besoin de base, je ne pouvais même pas aller chercher des choses simples comme des couches ou du lait. Ça fait une énorme différence dans nos vies», mentionne Mme Lavoie.

Vous entendrez certainement parler de Jacob dans les prochains mois puisqu’il sera l’Enfant Soleil de la Côte-Nord lors du prochain téléthon Opération Enfant Soleil qui aura lieu le 2 juin.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de