Un nouveau numéro de la Revue Littoral est lancé

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Un nouveau numéro de la Revue Littoral est lancé
Au coût de 15 $, des exemplaires de la revue Littoral sont disponibles dans toutes les librairies de la région et au Cégep de Sept-Îles. (Photo : GRÉNOC)

Peu de temps avant les Fêtes, le 19 décembre, au Cégep de Sept-Îles, l’équipe du Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière (GRÉNOC) a procédé au lancement du 14e numéro de sa Revue Littoral. Encore une fois, elle comporte une section francophone, anglophone et autochtone pour tenir compte des trois réalités linguistiques qui cohabitent sur la Côte-Nord.

Cette nouvelle offrande du GRÉNOC comporte des textes signés par plus d’une vingtaine d’auteurs, dont des inédits de Joséphine Bacon et Isabelle St-Pierre. En tout, ce sont plus d’une quarantaine de personnes qui ont mis la main à la pâte. Parmi les sujets abordés, on retrouve l’uniformisation de langue innue, le Labrador et les relations des jésuites.

Un article fait également part de la contribution remarquable des éditions David à l’écriture nord-côtière plus spécifiquement en matière de haïkus, des poèmes d’origine japonaise. Il faut ajouter que ce style littéraire est très populaire dans la région et compte de nombreux adeptes. Un portrait assez exhaustif de Placide Vigneault, premier auteur nord-côtier, est aussi proposé.

Rattaché au Cégep de Sept-Îles, le GRÉNOC voit à inventorier, relire, commenter ou traduire des textes qui tracent le contour de ce territoire immense qu’est la Côte-Nord. Ce secteur s’étend de Tadoussac à Blanc-Sablon en passant par les différentes villes nordiques.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de