Un homme manque à l’appel à Gros-Mécatina

Photo de Emy-Jane Déry
Par Emy-Jane Déry
Un homme manque à l’appel à Gros-Mécatina

Un homme âgé dans la soixantaine manque à l’appel à Gros-Mécatina, après avoir essayé de traverser le golfe à bord d’une chaloupe pour atteindre un village voisin.

L’homme est parti seul de son chalet de l’île du Gros-Mécatina, jeudi, vers 4h du matin. À bord de l’embarcation de 16 pieds, il devait traverser le golfe du Saint-Laurent sur une distance d’environ 3 kilomètres pour atteindre le village de La Tabatière. Il n’a pas été revu depuis.

«Avec deux hélicoptères et un avion qui n’ont rien vu malgré qu’ils soient ici depuis plusieurs heures, l’espoir commence à être mince», s’est attristé le maire de Gros-Mécatina, Randy Jones.

Selon ce dernier, la mer était agitée et il y avait beaucoup de brume lorsque l’homme a tenté sa traversée.

«Un de ses voisins de chalet a traversé un peu plus tard et lorsqu’il est arrivé de l’autre côté, il a vu que son véhicule était toujours là. Ça lui a fait comprendre qu’il ne s’était probablement jamais rendu», a raconté M. Jones.

C’est à ce moment que les autorités auraient été avisé de la disparition de l’homme. Des recherches ont été entamées vers 12h30. Les policiers de la Sûreté du Québec ratissent les rives, tandis que la Garde côtière a envoyé des hélicoptères pour patrouiller le secteur. Selon Randy Jones, un avion de type hercules survole également la zone. Des résidents du village sont aussi à sa recherche sur l’eau, à bord d’une douzaine d’embarcations privées.

Les opérations de recherche se poursuivaient toujours jeudi, en fin journée.

Partager cet article