Un fraudeur se fait passer pour un policier

Photo de Nicolas Dupont
Par Nicolas Dupont
Un fraudeur se fait passer pour un policier

La Sûreté du Québec invite la population à redoubler de prudence concernant un stratagème de fraude téléphonique qui touche plusieurs régions du Québec dont la Côte-Nord. Le fraudeur se fait passer pour un policier.

Le stratagème consiste en un appel téléphonique d’une personne qui s’exprime en anglais et qui prétend être policier. Elle demande ensuite au citoyen de valider son nom et son numéro d’assurance sociale.

Dans le cas où le citoyen refuse de donner ces informations, le fraudeur utilise la menace et dit que des policiers viendront rapidement procéder à son arrestation s’il ne collabore pas. Dans certains cas, le fraudeur ajoute que le citoyen a été victime de fraude et lui demande également de confirmer ses informations bancaires et d’effectuer un virement dans un compte précis pour protéger son argent.

Le sergent Hugues Beaulieu de la Sûreté du Québec précise que le fraudeur s’exprime en anglais, mais que ceci pourrait changer. « Pour le moment, d’après les plaintes qu’on a reçues, le fraudeur s’exprime en anglais, mais il pourrait très bien raffiner son stratagème et parler en français. Plusieurs ministères et agences gouvernementales sont touchées. Certains se font passer pour l’Agence du revenu, ou le ministère de la Justice. Mais se faire passer pour un policier, c’est nouveau. »

La Sûreté du Québec rappelle que les policiers ne communiquent pas avec les citoyens dans l’objectif de leur soutirer ou d’exiger des renseignements personnels ou financiers. Elle invite les citoyens à faire preuve de prudence lorsque quelqu’un prétend travailler pour un service public.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264 ou à l’organisme Échec au Crime au 1 800 711-1800.

Pour plus d’information sur la fraude, les citoyens sont invités à consulter le Centre antifraude du Canada, au http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/index-fra.htm.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de