Un cinquième revers consécutif pour le Drakkar

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Un cinquième revers consécutif pour le Drakkar
Le Drakkar en a eu plein les bras vendredi face aux Foreurs de Val-d’Or, qui l’ont emporté 5-2 (Photo : Mario Dechamplain)

S’il était parvenu à faire jeu égal avec Val-d’Or jeudi, le Drakkar s’est fait distancer rapidement par les Foreurs vendredi. Toujours aussi incapables d’acheter un but, les troupiers de Jean-François Grégoire se sont inclinés 5-2 devant les visiteurs de l’Abitibi.

Les difficultés offensives du Drakkar ne sont pas encore derrière lui, loin s’en faut. Après 11 rencontres, les Nord-Côtiers n’ont inscrit que 24 buts, ce qui leur donne la pire meilleure moyenne de buts marqués par match dans le circuit Courteau. Ce n’est donc pas surprenant qu’ils soient sur une séquence de cinq revers consécutifs.

Justin Ducharme, auteur d’un tour du chapeau la veille, était l’homme tout désigné pour lancer les hostilités vendredi. En désavantage numérique, Justin Robidas a remporté la course pour le disque libre qu’il disputait à Christopher Merisier-Ortiz, pour ensuite remettre à Ducharme, fin seul devant Lucas Fitzpatrick.

Avec cinq minutes à faire en première, Jérémie Biakabutuka a doublé l’avance des siens à l’aide d’un puissant tir voilé. Le reste de l’engagement, les Foreurs ont bourdonné mais Fitz a résisté tant bien que mal.

Les Foreurs ont ajouté un troisième but en deuxième période, de nouveau à court d’un homme. Zachary Michaud et Jacob Gaucher sont partis en surnombre et avec la belle passe du premier, le second a battu Fitzpatrick d’un tir bas précis.

Le Drakkar a bien connu un sursaut d’énergie en troisième, qui lui a permis de réduire l’écart à deux buts. Julien Hébert (3e) a cassé la glace une seconde après la fin d’un double avantage numérique des siens. Anthony Lavoie a enchaîné avec son premier filet en carrière. Thomas Pelletier a cependant mis fin aux espoirs des locaux en marquant avec l’avantage d’un homme à 12 :08.

Contrairement au calendrier prévu, le Drakkar n’est pas encore débarrassé des Foreurs puisque les deux clubs s’affronteront de nouveau dimanche. En effet, en raison du bris au F.-A.-Gauthier, Val-d’Or ne peut prendre le traversier pour aller disputer un match à Rimouski cette journée-là, alors que les Huskies de Rouyn-Noranda devaient jouer à Baie-Comeau après deux rencontres à Rimouski.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires