Un bel exemple de persévérance scolaire

Photo de Laurence Dupin
Par Laurence Dupin
Un bel exemple de persévérance scolaire
La sœur aînée d’Alexi a publié cette photo sur sa page Facebook. Photo prise à l’Élyme des sables lors de son dernier jour. (Photo : Courtoisie)

Les journées de la persévérance scolaire se tenaient du 15 au 19 février. C’est l’occasion chaque année pour les établissements de reconnaître la motivation et la ténacité de certains élèves. Que ce soit le centre de formation professionnelle et générale ou le cégep, on trouve des étudiants méritants dans tous les établissements.

Il s’agit cette année de la 16e édition des Journées de la persévérance scolaire. Dans le cadre de cette semaine, le RAP Côte-Nord s’est entretenu avec des jeunes de la région de 12 à 20 ans. Ils ont ainsi pu faire part des gestes et des encouragements qui leur font du bien. Les vidéos ont été diffusées lors des journées de la persévérance.

Malgré les difficultés et les obstacles, surtout et cette année un peu particulière en raison de la pandémie, de nombreux jeunes s’accrochent, s’adaptent et persévèrent. Il n’y a pas de recette magique pour garantir la réussite éducative, mais la résilience, la capacité d’adaptation, la confiance en soi sont des ingrédients favorisant le développement et l’engagement scolaire.

Chaque jeune a ses propres ressorts! Certains sont propulsés par le plaisir d’apprendre, d’autres, par l’ambition d’exercer un métier convoité, alors que les accomplissements de beaucoup sont rendus possibles grâce à l’implication et la qualité de leur réseau social.

Julie Dubé est conseillère d’orientation à l’éducation des adultes depuis 2007. Elle travaille au centre de formation professionnelle et générale de Sept-îles. « J’ai eu l’occasion de rencontrer bien des élèves au fil des années. La clientèle évolue et nous pouvons constater que les 16 à 24 ans représentent une bonne partie des élèves de l’éducation des adultes. Poursuivre ou compléter des études n’est pas facile. Ça demande du courage et de la persévérance pour décrocher un diplôme d’études secondaires », précise-t-elle.

Alexis Girouard
L’un des élèves qu’elle souhaitait mettre en avant s’appelle Alexis Girouard. Il a fréquenté le centre de formation professionnelle et générale de Sept-Îles de 2015 jusqu’à tout récemment. Atteint d’une maladie depuis sa naissance, il est malheureusement décédé tout récemment d’un cancer. « Alexis gardait le sourire malgré sa maladie. Certains élèves ne savaient même pas qu’il était malade. Il avait toujours le sourire et voulait décrocher son diplôme. » Un texte hommage a été affiché sur le mur de l’établissement, texte rédigé avec l’aide de sa maman. « Alexis mérite notre reconnaissance, il ne s’est jamais découragé», confie Julie Dubé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires