Treize équipes supportent la maison Oxygène

Photo de Frédérick Jolicoeur Tétreault
Par Frédérick Jolicoeur Tétreault
Treize équipes supportent la maison Oxygène
Les Dads Ass/Isolation des Îles ont remporté la Classique Oxygène Hockey Experts/Port de Sept-Îles pour une deuxième année consécutive.

Treize équipes ont bravé le froid à l’occasion de la 6e Classique Oxygène Hockey Experts/Port de Sept-Îles du 9 février dernier. La générosité de la communauté aura permis à l’organisme Hommes Sept-Îles d’amasser près de 9 000$.

La Classique Oxygène aura réussi à attirer trois équipes de niveau compétition et dix de niveau récréation, venues s’affronter pour la cause sur la patinoire du Stade Holliday.

«La surface glacée était très belle. Il y avait un peu de vent et une température froide. Malgré cela, c’est toujours plaisant de joueur dehors et c’est cela qui fait le cachet de l’évènement», a indiqué le coordonnateur de l’organisme Hommes Sept-Îles, Edmond Michaud.

Même si moins d’équipes se sont inscrites cette année, il constate que le tournoi rejoint de nouveaux joueurs. «On voit qu’il y a de nouvelles personnes qui sont exposées à la cause. Il y a un support renouvelé».

Grâce à son tournoi, l’organisme a pu récolter près de 9 000$ qui serviront à assurer la continuité de la maison Oxygène, une maison d’hébergement pour pères.

«Depuis le début du service d’hébergement, il y a un peu plus de deux ans, on a accueilli une douzaine de pères et une quinzaine d’enfants. Depuis son lancement, la maison est toujours occupée.»

Une autre victoire pour les Dad Ass

Dans la catégorie compétition, l’équipe des Dad Ass/Isolation des Îles a eu le meilleur sur les Meilleurs Potes. Il s’agissait d’un deuxième titre en deux ans pour cette équipe.
Dans le niveau récréation, c’est l’équipe d’ITUM qui est repartie avec le titre de champion grâce à une victoire contre les Ti-pitres.

Finale provinciale

Le coordonnateur Edmond Michaud rêve que les autres maisons Oxygène du Québec puissent elles aussi organiser un tournoi de hockey.

«Il y a onze autres maisons Oxygène actives dans la province. Si les autres maisons avaient elles aussi un tournoi, on pourrait aller jusqu’à organiser une finale provinciale.»

Partager cet article