« Tout le monde a droit à une partie de son intronisation » ─ Denis Carbonneau

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
« Tout le monde a droit à une partie de son intronisation » ─ Denis Carbonneau
Deux frères, Denis et Robert, et une mère, Mary, certainement fiers de voir Guy être intronisé au Temple de la renommée du hockey.

En marge de la grande soirée d’intronisation au Temple de la renommée du hockey, au lendemain de la remise du veston officielle et du match des anciens, Denis Carbonneau était plus que fier de parler du parcours de son illustre frère, qui se retrouve à tout jamais parmi les grands de ce sport.

« Toute la famille se sent honorée, c’est une longue histoire qui commence très tôt dans les petites rues de Sept-Îles », lance-t-il d’emblée, quelques heures avant le grand moment.

En dehors des grands centres, il faut faire sa marque, sortir de sa ville, de sa région. Il faut développer une confiance, mentionne-t-il.

Cette intronisation au Temple de la renomme prouve que tout est possible. « Ça démontre que lorsqu’on vient de Sept-Îles, on peut avoir espoir. Ça rend les choses possibles. Ça prend une force de caractère, ça fait des individus spéciaux, hors de l’ordinaire », renchérit Denis, présent dans la Ville-Reine avec sa mère Mary et son frère Robert. Anne et Marcel n’y sont pas.

Plein de souvenirs

Presque 20 ans de carrière de hockey professionnel, du junior majeur à la Ligue nationale, ça meuble les souvenirs. Pour Denis, ils ne sont pas tous liés au hockey.

« On a eu une jeunesse extraordinaire. La plage Ferguson, c’était notre terrain de jeu. Il y a aussi eu les familles Briand, Ouellet et David. Dehors, on était tous des Guy Lafleur. »

« Il y a près de 50 ans de souvenirs. Guy a réalisé son rêve, il a donné des coups de pied sur des portes fermées », enchaîne-t-il, en parlant de son frère qui n’était pas le plus grand physiquement.

Cette fierté de voir Guy Carbonneau entrer au Temple de la renommée du hockey, Denis Carbonneau la partage avec plus d’un.

« Presque tout le monde a une histoire avec Guy, le petit gars de la place, du coin. Tout le monde a un respect pour ce qu’il a accompli. Tout le monde a droit à une partie de son intronisation. »

Bravo Carbo!

Partager cet article

4
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Martin ChiassonJacques BérubéJean-Guy JoubertRoland Grenier Recent comment authors
  S'abonner  
Récent oldest most voted
Me notifier de
Roland Grenier
Guest
Roland Grenier

Félicitations à Guy Carbonneau pour ce qu’il a reussi à accomplir dans sa vie personnelle et dans sa carrière de hockeyeur. Il a été un modèle il a ouvert le chemin pour d’autres athlètes de Sept-Iles, qui comme lui se sont fixés des objectifs et ont pris les moyens pour y arriver. Les jeunes ont besoin de modèles et il en fut un vrai.

Jean-Guy Joubert
Guest
Jean-Guy Joubert

Félicitation Guy!
Toujours le bienvenue sur l’ile!

Jacques Bérubé
Guest
Jacques Bérubé

Il le mérite pleinement!

Martin Chiasson
Guest
Martin Chiasson

Tellement fier et content c’est bien mérité mon Guy oui ta maman a une grosse part de ta réussite
mais c’est toi qui a mis les efforts toute la ville est fier de son Ti-Guy