Street Art, de la couleur au stationnement du Centre socio-récréatif

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Street Art, de la couleur au stationnement du Centre socio-récréatif
Une dizaine d'étudiants du cours Initiation à la peinture de l'enseignante Sarah F. Maloney du Cégep de Sept-Îles ont mis de la couleur aux bloc de béton du stationnement du Centre socio-récréatif dans le cadre du projet Street Art. Photo courtoisie

Finis le gris et le terne des quatorze blocs de béton du stationnement du Centre socio-récréatif de Sept-Îles, longeant le devant de la bibliothèque Louis-Ange Santerre. L’enseignante en arts visuels du Cégep de Sept-Îles Sarah F. Maloney et une dizaine de ses élèves du cours complémentaire Initiation à la peinture y ont apporté leurs couleurs dans le cadre du projet « Street Art » réalisé le 22 septembre en après-midi.

Passant des exercices de composition en carton à la maquette imitation béton avec l’inclusion de pochoirs, les techniques associées au « hard-edge » et au graffiti par pochoir ont servi à la réalisation des œuvres, aux couleurs imposées.

Les idées principales derrière le projet Street Art étaient de dépeindre le côté négatif du graffiti, parler de son histoire, « rendre ça positif » et faire le pont avec l’art public, précise l’enseignante.

Fierté

Alexis Dionne, étudiant en technique minérale, et Laurie Malouin, en éducation à l’enfance, deux des élèves présents, se disent fiers d’avoir participé à ce projet. « C’est toute la ville qui verra notre réalisation », avance cette dernière. « Plus tard, je pourrai dire à mes enfants que c’est moi qui a fait ça. J’aurai une œuvre d’art qui m’appartient dans la ville », lance le premier.

L’enseignante Sarah F. Maloney se réjouit de donner le cours Initiation à la peinture pour une première fois.

« J’explore quelque chose de nouveau. C’était aussi une occasion de créer un pont avec le Symposium de sculpture de la Ville de Sept-Îles », souligne-t-elle.

D’ailleurs, le projet Street Art s’est fait en collaboration avec Pascale Malenfant du Service des loisirs et de la culture. Et disons que le contexte de la COVID-19 se prêtait bien pour cette réalisation à l’extérieur.

Ce même genre de projets, des blocs de béton dans un stationnement agrémentés de couleurs, a déjà été réalisé à l’école Jean-du-Nord. L’enseignante Camille D. Côté a d’ailleurs fait savoir à son homologue qu’elle était contente de voir d’autres initiatives de la sorte.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lina Roy
Lina Roy
28 jours

Félicitations pour cette initiative Madame Sarah F. Maloney et bravo aux étudiants qui y ont participé!

Claire Fontaine
Claire Fontaine
28 jours

Bravo les jeunes