Sophie Lapointe foulera les tatamis à Red Deer

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Sophie Lapointe foulera les tatamis à Red Deer
Sophie Lapointe prendra part aux Jeux du Canada, compétition multisports qui s’est amorcée vendredi en Alberta. La judoka de Port-Cartier entrera en action le 26 février.

Les Jeux du Canada ont lieu tous les quatre ans pour les sports «d’hiver». L’édition 2019 a pris son envol vendredi du côté de Red Deer en Alberta. La Port-Cartoise Sophie Lapointe sera l’unique représentante de la Côte-Nord sur l’équipe du Québec en judo. Elle a obtenu son billet en raflant l’or à la Coupe Daniel Hardy en octobre dernier.

Par Karine Lachance – Collaboration

Depuis la confirmation qu’elle sera de l’édition 2019 des Jeux du Canada, l’athlète du Club Judokan de Port-Cartier travaille sans relâche pour être au sommet de son art lorsque sera venu le temps d’embarquer sur les tatamis.

Sophie Lapointe, qui combattra chez les moins 44 kg, s’entraîne plusieurs fois par semaine avec son club de Port-Cartier, en plus de se déplacer à Sept-Îles pour bénéficier d’autres conseils et d’heures supplémentaires.

Elle a participé, en décembre dernier, à son premier tournoi international avec Équipe Québec au pays des Français, terminant au cinquième rang de sa catégorie. L’adolescente passe également beaucoup de temps sur sa préparation psychologique.

«Si ton mental n’est pas à 100%, même si tu es en forme physiquement, ça ne sert à rien», a raconté l’athlète.

Motivée!

Malgré une maladie chronique qui lui amène son lot de souffrances, Sophie demeure concentrée, optimiste et motivée.

«Je suis moins forte physiquement que les autres filles, mais je vais me battre intelligemment. À cause de ma maladie, je ne sais pas quand je devrai arrêter de pratiquer mon sport, alors je profite de chaque moment», a confié la judoka.

La jeune athlète quittera prochainement pour Red Deer avec comme seul objectif de se dépasser et d’offrir la meilleure performance possible.

«C’est correct si je ne gagne pas, mais si je sais que j’ai donné le meilleur de moi-même, je serai contente», a conclu celle qui a gagné la médaille d’argent en fin de semaine à la Coupe Louis Page. Elle prendra la direction de Beauport pour un dernier camp d’entraînement avant de mettre le cap sur l’Alberta pour les Jeux du Canada. Sa compétition individuelle se passe le 26 février.

 

Partager cet article