Société Alzheimer Côte-Nord: Un précieux soutien apporté aux proches aidants  

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques

Conseillère aux familles à la Société Alzheimer Côte-Nord, Christiane Brosseau, côtoie très souvent des proches aidants au bout du rouleau qui réclament son soutien pour les aider à mieux composer avec les conséquences de cette maladie neurologique, dont souffre l’un de leurs proches. De là, l’importance pour eux d’avoir une ressource mise à leur disposition pour se confier et s’offrir des moments de répit sur une base régulière. 

Par téléphone ou directement à ses locaux, les proches aidants peuvent obtenir des conseils qui les aideront à mieux composer avec les conséquences de cette maladie. «On est là pour les écouter, les épauler, les rassurer et les informer. On leur indique la marche à suivre pour obtenir du service, dont celui de répit qui leur permet de décrocher quelques heures de leur obligation, tout en sachant que leur proche est entre bonnes mains», avance-t-elle.

Dans son approche humaniste, la Société Alzheimer se soucie de maintenir l’autonomie de la personne atteinte par l’exécution de certaines activités de stimulation. L’objectif étant de stimuler différents types de mémoire. Des interventions adaptées à ses intérêts et à ses capacités qui les gardent motivées, tout en travaillant sur leur motricité. «On souhaite installer chez eux une certaine routine et aussi renforcer les automatismes, enchaîne Mme Brosseau. On axe nos interventions sur le plaisir d’accomplir une activité».

Des actions qui viennent faciliter autant le quotidien des proches aidants que les personnes atteintes, tout en contribuant à augmenter leur estime de soi et alimenter des rapports plus sains. «Chaque personne étant différente, notre approche se doit d’être flexible. Tout passe par la douceur et l’empathie. Il faut apprendre à lâcher-prise, car les choses ne seront plus pareilles comme auparavant. Il ne faut pas se sentir coupable de s’offrir du temps pour soi.»

Informations générales

L’organisme est présentement à la recherche de personnes désirant participer à la Marche pour l’Alzheimer qui se tiendra le 31 mai à compter de 13h et dont le départ s’effectuera au local de l’Ordre loyal des Moose. Les frais d’inscription sont de 15$ pour un marcheur individuel et de 30$ pour une famille de deux adultes et de deux enfants. Un événement-bénéfice au cours duquel il entend récolter près de 20 000$.

Pour avoir recours au service de répit, la personne doit être recommandée par le CISSS – Point de service de Sept-Îles. Un montant est alors alloué pour qu’un nombre d’heures de répit soit alloué. Près de 25 aînés bénéficient actuellement de ce service. Il est possible d’obtenir plus d’informations sur la Société Alzheimer Côte-Nord, par téléphone au 418 968-4873.


 

Christiane Brosseau (Photo : Le Nord-Côtier)

 

 

 

Partager cet article